« La plus remarquable mesurait 2,5 mètres » : dans le Finistère, Cinq stèles gauloises datant de l’âge de fer ont disparu

À Plonéour-Lanvern, des pierres datant de l’époque celtique se sont évaporées. Certaines sont dressées comme un menhir ; d’autres sont basses, ressemblant à de gros galets plus ou moins polis. Il n’en demeure qu’une seule dans un lotissement !

publicités

Yann Cariou est passionné par l’archéologie et la topographie. Ce professeur de breton, qui habite à Plonéour-Lanvern (Finistère), arpente depuis plusieurs années sa commune, en observateur attentif des éléments patrimoniaux.

C’est ainsi qu’il a alerté sur un fait étonnant : la disparition de stèles gauloises datant de l’âge du Fer. Ces pierres sont de plusieurs types : dressées comme un menhir ou basses, ressemblant à de gros galets plus ou moins polis.

publicités

Plusieurs stèles gauloises auraient disparu à Plonéour-Lanvern, dans le Finistère. Il n’en resterait qu’une seule dans le lotissement qui les abritait, sur le chemin de Keriforn, où des maisons individuelles sont en construction. C’est un professeur de breton, Yann Cariou, qui a donné l’alerte, en signalant la disparition de cinq stèles qui dateraient de l’époque celtique, rapporte Ouest-France. La plus haute mesurait 2,5 mètres.

Elles n’étaient pas classées

Malheureusement, ces stèles n’étant pas inscrites comme monuments historiques. Elles ne bénéficiaient donc d’aucune protection et pouvaient être déplacées. Sandra Pereira, maire adjointe à l’urbanisme, a indiqué au quotidien régional qu’elle avait interrogé la société privée en charge de l’aménagement du lotissement.

publicités

Avec Yann Cariou, ils plaident tous les deux pour un recensement des stèles afin d’assurer un meilleur suivi de ce patrimoine.

Avec Agence