Deborah James, 40 ans, influenceuse britannique star contre le cancer, a succombé à sa maladie

La Britannique de 40 ans, militante très active en faveur de la lutte contre le cancer, a succombé mardi 28 juin à un cancer des intestins dont elle souffrait depuis plusieurs années.

publicités

Deborah James, présentatrice star d’un podcast dédié au cancer, est décédée mardi 28 juin après avoir levé des millions de livres pour la recherche dans une campagne devenue virale. Sa famille, qui a annoncé son décès, salue « ses efforts infinis pour sensibiliser » la maladie. Elle avait 40 ans.

Deborah James, 40 ans, connue comme Bowel Babe sur Instagram où elle était suivie par un million d’abonnés, honorée en mai dernier par la reine pour son « infatigable campagne » contre la maladie, est morte mardi, a annoncé sa famille. Elle avait annoncé mi-mai être en soins palliatifs, elle racontait sur le réseau social son combat quotidien contre le cancer colorectal.

publicités

« Deborah s’est éteinte paisiblement aujourd’hui, entourée de sa famille », peut-on lire sur son compte Instagram dans un message publié « avec son autorisation ».

Le 13 mai, alors qu’elle se trouvait déjà en soins palliatifs, elle avait reçu la visite du prince William, après avoir récolté en quelques jours seulement plus de 4 millions de livres pour la recherche.

publicités

« Une source d’inspiration »

« Deborah était une source d’inspiration et nous sommes fiers d’elle, de son travail et de son engagement pour faire campagne et lever des fonds et sensibiliser au cancer qui touche tant de vies », écrit encore sa famille.

Le prince William et Kate Middleton lui ont rendu hommage, ce mercredi, dans un tweet.

« Nous sommes très tristes d’apprendre cette terrible nouvelle au sujet de Dame Deborah. Nous pensons à ses enfants, sa famille et ses proches. Deborah était une femme au courage inébranlable, qui inspiré beaucoup de gens et dont l’héritage perdurera. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Deborah James (@bowelbabe)

Depuis son diagnostic en 2016, Deborah James, ancienne directrice adjointe d’école, s’est notamment fait connaître en co-présentant le podcast de la BBC You, Me And The Big C (Vous, moi et le cancer), émission très populaire au Royaume-Uni. Elle a également écrit un livre sur sa maladie.

Elle avait reçu le titre honorifique de Dame, décerné après approbation de la reine Elizabeth, pour son « infatigable campagne » contre la maladie.

« Grâce à elle, de nombreuses vies seront sauvées »

Deborah James avait indiqué en mai, à ses abonnés qu’elle avait quitté l’hôpital pour mourir aux côtés de sa famille, chez ses parents à Woking, au sud-ouest de Londres.

« Je suis très attristé d’apprendre la mort de Deborah James. Elle était une source d’inspiration pour tant de gens. Le prise de conscience qu’elle a suscité sur le cancer des intestins et la recherche qu’elle a permis de financer grâce à ses campagnes sont un héritage durable. Grâce à elle, de nombreuses vies seront sauvées », a tweeté le Premier ministre Boris Johnson.

Près de 7 millions de livres récoltés pour la recherche

Mère de deux enfants de 12 et 14 ans, elle s’était donné pour objectif de récolter 250 000 livres avant de mourir et en avait récolté près de 7 millions en quelques semaines après une campagne devenue virale sur les réseaux sociaux.

Depuis son diagnostic en 2016, Deborah James, ancienne directrice adjointe d’école, s’était notamment fait connaître en co-présentant le podcast de la BBC You, Me And The Big C (Vous, moi et le cancer), émission très populaire au Royaume-Uni. Elle a également écrit un livre sur sa maladie.

Sa mort a provoqué des réactions émues sur les réseaux sociaux, les internautes saluant la « détermination » et « l’héritage incroyable » laissée par Deborah James.

« Je suis terriblement attristée d’apprendre la mort de Dame Deborah James. Quelle source d’inspiration elle a été pour tant de personnes, a réagi le Premier ministre britannique Boris Johnson sur Twitter. Grâce à elle, de nombreuses vies seront sauvées. »

« Deborah était une femme source d’inspiration, d’un courage inébranlable dont l’héritage perdurera », ont réagi le prince William et son épouse Kate.

Avec Agences