Déclarée morte, une malade du Covid-19 se réveille juste avant sa crémation

Une femme de 76 ans s’est réveillée quelques minutes seulement avant sa crémation, en Inde, la semaine passée. Contaminée par le Covid-19, malade, elle a perdu connaissance et ses proches ont pensé qu’elle était décédée.

publicités

Il s’en est fallu de peu. Une femme de 76 ans, habitant au village de Mudhale dans le centre de l’Inde, a contracté la Covid-19 début mai. Alors que son état se détériorait, sa famille a décidé de la faire hospitaliser le 10 mai dernier dans un hôpital de Baramati, une ville à 250 kilomètres de Bombay.

Testée positive il y a une dizaine de jours

Les faits sont survenus début mai 2021, la septuagénaire a été testée positive au coronavirus mais ne présentant aucun symptôme grave, les médecins lui ont simplement conseillé de s’isoler à domicile. Malheureusement, son état s’est dégradé dans les jours suivants.

publicités

Shakuntala Gaikwad est une habitante du village de Baramati, à Mudhale, dans la province de Maharashtra, à quelques heures de Bombay, explique le journal India Today, qui a raconté son histoire. Il y a une dizaine de jours, elle a été testée positive au Covid-19. Ne présentant alors pas de graves symptômes, elle s’est alors vue recommander un isolement, à domicile, par les médecins.

Mais quelques jours plus tard, à la suite d’une aggravation de son état, la femme a été transportée par ses proches à l’hôpital le plus proche de Baramati, le 10 mai dernier. Dans un contexte sanitaire extrêmement compliqué, nombre d’hôpitaux indiens ne peuvent parviennent plus à trouver la place suffisante pour des patients supplémentaires.

publicités

Si la famille de Shakuntala Gaikwad a bien essayé de trouver un lit, coûte que coûte, sans succès, la pauvre dame a, elle, dû attendre dans le véhicule qui l’avait conduite à l’hôpital.

Réveillée puis transportée à l’hôpital

C’est pendant cette longue attente que la septuagénaire a fini par perdre connaissance et s’est complètement arrêtée de bouger. Si bien que ses proches ont rapidement pensé qu’elle était décédée.

La famille a donc rebroussé chemin, jusqu’à son domicile. Puis s’en est suivi le processus précédant la crémation de la défunte : préparation du corps et autres rites funéraires, avant de la placer sur la civière qui l’accompagnerait lors de la crémation.

C’est à cet instant que la septuagénaire s’est réveillée et s’est mise à pleurer, avant d’ouvrir les yeux. Choquée, elle a été transportée à l’hôpital Silver Jubilee de Baramati, où elle a, cette fois-ci, pu être prise en charge « pour un traitement complémentaire », a déclaré le docteur Sadanand Kale. Pour l’heure, aucune information supplémentaire n’a été donnée sur son état.

Une histoire effrayante, à peine croyable, qui a été confirmée par les autorités locales.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre