Des centaines de teufeurs dans le centre-ville de Caen, pour défendre la liberté de faire la fête

Les forces de l’ordre étaient présentes en nombre ce samedi 6 mars dans le centre-ville de Caen. La raison ? Plusieurs manifestations ont eu lieu quasiment en même temps : celle de la Confédération Paysanne, celle des « teufeurs » ainsi que la mobilisation « anti-restrictions sanitaires ».

publicités

Des banderoles et drapeaux jaunes à la marche de la Confédération Paysanne, des camions et de la musique à la manifestation des « teufeurs », et enfin des personnes en combinaisons intégrales à l’action des « Masques Blancs »…. Il y a eu de l’animation tout l’après-midi dans le centre-ville de Caen ce samedi 6 mars.

Des centaines de personnes (des jeunes pour la plupart) ont répondu à l’appel du collectif caennais Les embourbés, qui avait pour but de dénoncer « la loi sécurité globale, les répressions policières, la gestion de la crise sanitaire et le manque de libertés ». Un appel national avait également été lancé, pour défendre la liberté de faire la fête, librement.

publicités

Une « teuf géante » en plein centre-ville

Et aussi pour dénoncer « la répression » contre les free-party, comme lors du réveillon de la Saint-Sylvestre à Lieuron, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Les embourbés demandent « la fin des contrôles judiciaires des inculpés à la fête du 1er de l’An ». La rave-party de Lieuron avait rassemblé 2 500 teufeurs dans cette commune du sud de Rennes, du 31 décembre 2020 au 2 janvier 2021.

La manifestation des « teufeurs » est partie de la Presqu’île en début d’après-midi, pour aller s’arrêter devant l’Église Saint-Pierre, en plein centre-ville. Des centaines de manifestants sont donc restés à danser derrière trois gros camions, chargés de murs de son.

publicités

« Rendez-nous nos libertés », pouvait-on lire sur une banderole. Les manifestants réclamaient le droit de pouvoir faire la fête librement, et dénonçaient notamment les _« répressions dans les rave-party »_. Un rassemblement qui n’est pas passé inaperçu.

Important déploiement de forces de l’ordre

Décidément, le centre-ville de Caen est très prisé des manifestants de toutes sortes, ce samedi après-midi. Ainsi, les agriculteurs de la Confédération paysanne s’y sont retrouvés à 200, pour défendre l’agriculture de proximité tandis que des opposants aux restrictions sanitaires, liées à la pandémie de Covid-19, ont organisé des rassemblements.

Un tel déploiement de manifestants s’accompagnant d’un déploiement bien visible et conséquent de forces de l’ordre (police et gendarmerie mobile).

image: OUEST-FRANCE

Vers 17 h, une heure avant le début du couvre-feu mis en place pour lutter contre le Covid-19, les teufeurs se dispersaient dans le calme.

Sources: OUEST-FRANCEFrance bleu

Franbuzz sur Facebook

Répondre