Des jeunes filles armées simulent un malaise et menacent des conductrices pour voler des voitures

Des adolescentes simulent un malaise devant une voiture à Nantes et, au moment où la conductrice sort pour lui venir en aide, sa complice la menace dans le but de s’emparer de son véhicule. La manœuvre s’est répétée plusieurs fois ces derniers jours.

publicités

À Nantes, des jeunes filles essayaient de s’emparer de voitures en se servant d’une technique qui leur est propre, informe Ouest-France. Alors qu’une d’entre elles simulait un malaise sur la route devant un véhicule, la deuxième se rapprochait quand la conductrice sortait pour venir aider.

Elles choisissaient toujours une auto conduite par une femme. L’automobiliste qui quittait la voiture était menacée avec une arme blanche ou violentée, selon Ouest-France.

publicités

Au cours de ce car-jacking nouvelle génération, la victime se retrouve parfois menacée par une arme blanche, parfois violentée. Le mode opératoire a parfois changé sur ce point. Mais le but reste toujours le même : le vol du véhicule. La manigance a fonctionné à au moins deux reprises. Les autres fois, il ne s’agissait que de tentatives.

Trois adolescentes interpellées

Elles ont été arrêtées le 18 février grâce à une plainte déposée à la police concernant une voiture volée la veille. Les forces de l’ordre ont établi la surveillance du véhicule localisé et arrêté les trois mineures quand elles sont montées dans l’auto.

publicités

Le média précise qu’il y a eu plusieurs tentatives de réaliser un vol avec ce mode opératoire, à Saint-Luce-sur-Loire, à Couëron et à Saint-Herblain, mais que deux réussites.

Les trois adolescentes arrêtées sont actuellement accusées de recel, alors que les enquêteurs essayent de prouver qu’elles sont aussi impliquées dans les vols. La garde à vue de ces trois filles, qui n’étaient pas connues la justice, a été prolongée. En outre, les investigations sont menées pour établir s’il s’agissait d’une bande ou plus.

Franbuzz sur Facebook

Répondre