Des oiseaux souillés de mazout ont été découverts sur des plages de Bretagne

Des oiseaux mazoutés ont été retrouvés sur le littoral de Plougasnou, dans le nord Finistère. Les quatre ont été retrouvés morts au moment où le personnel de la commune de Plougasnou était arrivé sur place, tandis que les deux autres étaient encore vivants.

publicités

Des échouages similaires avaient déjà été constatés à la même période l’an dernier. Les investigations menées avaient permis d’établir que les fuites d’hydrocarbures provenaient de l’épave du Tanio, un pétrolier qui avait coulé en 1980 au large de l’île de Batz.

D’importants travaux de colmatage ont pourtant été menés en septembre par la Marine nationale pour tenter de stopper les fuites. Insuffisant ? On ignore pour l’heure d’où proviennent ces nouveaux versions.

publicités

Vendredi 11 décembre, les deux Guillemots huilés ont été conduits à la clinique aviaire de la LPO de l’Ile-Grande (Côtes-d’Armor) pour traitement. Les animaux morts ont été gardés pour d’éventuelles analyses comme requis par le protocole Vigipol.

En attendant de connaître l’origine de la pollution, la commune de Plougasnou invite les habitants à signaler tout échouage d’oiseaux. Il n’est pas recommandé de toucher les oiseaux. La filiale de la Ligue de protection des oiseaux de Pleumeur-Bodou est joignable (02 96 91 91 40) pour tout animal blessé.

publicités

D’autres oiseaux mazoutés ont été découverts ces derniers jours, notamment dans les communes de Plounéour et Brignogan, un peu plus à l’ouest.

Les deux oiseaux ont été par la suite emmenés à la clinique des oiseaux de la LPO de l’Ile-Grande. Quant aux quatre autres qui étaient morts, ceux-ci seront conservés dans le but d’effectuer des analyses.

Franbuzz sur Facebook

Répondre