Drame pour une lycéenne de 16 ans après l’injection du vaccin Pfizer

Le décès de cette adolescente dans les Bouches-du-Rhône a été remonté à la pharmacovigilance. Des investigations sont en cours pour établir les causes de sa mort et un éventuel lien avec sa vaccination contre le Covid-19.

publicités

Depuis le 15 juin dernier, les adolescents âgés de 12 à 17 ans sont éligibles au vaccin Covid-19. Cette nouvelle étape dans la stratégie de vaccination doit permettre de protéger un maximum de personnes du virus, notamment avec l’hiver qui approche. Toutefois, une lycéenne de 16 ans est décédée après l’injection. Le vaccin est-il en cause ?

Le vaccin Covid-19 à l’origine du décès ?

Son portrait accompagné de son avis de décès est partagé en masse sur les réseaux sociaux. Choqués par cette disparition soudaine, les internautes se demandent pourquoi ce tragique événement ne passe pas aux infos, ni même dans la presse locale.

publicités

Certains accusent la politique vaccinale et affirment que la lycéenne est décédée suite « à une vaccination Pfizer. Deux crises cardiaques + thrombose ». Toutefois, cela n’est pas encore vérifié.

Retour sur les faits. Scolarisée dans un lycée agricole de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, la jeune fille est décédée le 21 septembre après avoir reçu le vaccin Covid-19 onze jours plus tôt. Ce décès suspect est arrivé aux oreilles de la pharmacovigilance, qui a lancé des investigations pour découvrir les causes de sa mort et l’éventuel lien avec le vaccin.

publicités

Enquête sur le vaccin Covid-19

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le rectorat Aix-Marseille comme la famille de la défunte ne souhaitent pas s’exprimer sur ce décès. Finalement, très peu d’éléments sont publics, le rapport d’autopsie n’est pas encore réalisé et les circonstances du décès sont extrêmement floues, révèle Libération.

Toutefois, une source proche du dossier révèle l’hypothèse principale. L’adolescente serait décédée d’une embolie pulmonaire. A-t-elle été causée par le vaccin Covid-19 ? L’enquête devrait faire la lumière sur ce drame qui serait le premier du genre pour cette tranche d’âge.

Source: Le Tribunal du netLibération

Franbuzz sur Facebook

Répondre