Elle a été condamnée à une amende après avoir signalé son harceleur à 5 reprises et a pourtant fini la gorge tranchée

Shana Grice, une réceptionniste de 19 ans originaire de Brighton, au Royaume-Uni, avait supplié à cinq reprises la police de Sussex de prendre des mesures contre Michael Lane, son harceleur. La jeune femme avait signalé être victime d’harcèlement avant qu’il ne lui tranche la gorge.

publicités

Les appels à l’aide de Shana Grice ont été ignorés, bien que son harceleur se soit déjà introduit chez elle à plusieurs reprises, armé. Il l’avait également bombardé de messages, placé un traceur sur sa voiture, frappée…

Il a fini par lui trancher la gorge avant d’essayer de brûler son corps en août 2016. Ces faits sont dénoncés dans un documentaire britannique, « Murder in Slow Motion ».

publicités

Tuée par son harceleur

Shana n’avait que 18 ans. Cette dernière venait de trouver un nouvel emploi dans une entreprise d’alarme incendie lorsqu’elle a rencontré Michael Lane, qui avait huit ans de plus et était mécanicien dans la même entreprise. Shana est secrètement sortie avec Lane pendant quelques mois après avoir rompu avec son petit ami de longue date Ashley Cooke. 

Lane a commencé à lui demander beaucoup d’attention. Cette dernière a décidé de mettre un terme à la relation quand ce dernier est devenu trop possessif. Mais celui n’a pas accepté cette rupture et est devenu de plus en plus insistant. Malgré le fait qu’elle se soit remise avec son ancien petit ami, Michael Lane a continué de la harceler.

publicités
image: Daily Mirror (Image: PA)

Il lui envoyait des fleurs, se rendait à l’improviste chez elle. De plus, il avait également placé un traceur sous sa voiture. Un jour, il l’a violemment attrapé par les cheveux avant de lui assainir un coup au visage. Six semaines plus tard, il est rentré chez elle par effraction. Puis, il est entré dans sa chambre et l’a tuée. Il lui a tranché la gorge après avoir appris qu’elle s’était remise avec son ex.

La jeune femme a été assassinée par son harceleur après l’avoir dénoncé cinq fois à la police. Les forces de l’ordre n’avaient pas donné suite à ses appels à l’aide car ils pensaient qu’elle mentait. Il sera arrêté quelques heures plus tard et mis en examen pour meurtre. En mars 2017, Michael Lane, alors âgé de 27 ans, a été condamné à vie pour une durée minimale de 25 ans.

Un meurtre qui aurait pu être évité

Selon la Crime Survey of England and Wales, au Royaume-Uni, une femme sur cinq est harcelée depuis l’âge de 16 ans. Au cours des 10 dernières années, 2075 femmes ont été assassinées au Royaume-Uni et 57 % ont été tuées par quelqu’un qu’elles connaissaient – la majorité d’entre elles étaient le partenaire de la victime ou un ex.

Le psychologue médico-légal Kerry Daynes, qui contribue au programme, explique que le cas de Shana montre les attitudes dangereuses envers les femmes victimes qui les empêchent souvent de signaler les crimes. Lors d’une interview, la psychologue déclarera au Sun que c’est un meurtre si tragique et d’autant plus que cela aurait pu être évité.

image: Daily Mirror (Image: PA)

Franbuzz sur Facebook

Répondre