En instance de divorce, le mari ligote sa femme et la séquestre plusieurs heures dans le coffre de sa voiture

Les deux époux en instance de divorce se sont croisés dimanche et la rencontre a viré au cauchemar pour la femme. À domicile de l’homme de 42 ans, les gendarmes ont retrouvé un arsenal impressionnant et près de 10 000 munitions.

publicités

Il n’a pas supporté la séparation. Un chef d’entreprise de 42 ans, vivant à Lapeyrouse-Fossat, près de Toulouse, dort en prison depuis trois jours, soupçonné d’avoir ligoté sa femme et de l’avoir transportée pendant plusieurs heures dans le coffre de sa voiture.

Les faits, révélés ce mercredi par La Dépêche du Midi et confirmés par la gendarmerie à 20 Minutes, ont eu lieu dimanche dans la maison du couple en instance de divorce. Ils vivait depuis des années dans une maison située dans la commune de Lapeyrouse-Fossat, au nord-est de Toulouse.

publicités

La victime, qui vit ailleurs depuis la séparation, était revenue au domicile conjugal pour faire du rangement avant la vente de la propriété. Mais elle est tombée sur son futur ex-mari qui, vivant mal le divorce, a tenté une réconciliation.

Des armes et des munitions à son domicile

Le ton est monté et a dégénéré en violences physiques​. Le quadragénaire se serait jeté sur sa femme, l’aurait ligotée avant de l’enfermer dans le coffre d’une voiture. Il a ensuite erré longtemps, s’arrêtant en pleine campagne et menaçant de se suicider. Puis la raison reprenant le dessus, il a libéré son épouse qui a immédiatement prévenu les gendarmes.

publicités

L’homme était très perturbé quand il a été interpellé. Lors de la perquisition menée au domicile de ce pratiquant de tir sportif, les gendarmes ont retrouvé six fusils, trois pistolets et près de 10.000 munitions. Le procès du suspect doit avoir lieu le 4 mai.

Franbuzz sur Facebook

Répondre