En voulant prendre un selfie, une touriste de 30 ans fait une chute et se tue aux falaises d’Étretat

Ce dimanche 2 octobre, une touriste indienne de 30 ans a fait une chute mortelle en prenant un selfie sur les falaises d’Étretat (Seine-Maritime). Il s’agit de la quatrième victime de l’année sur ce site très fréquenté.

publicités

Une vacancière indienne, âgée de 30 ans, a trouvé la mort, dimanche 2 octobre 2022, aux alentours de 22 h, à Étretat (Seine-Maritime), apprend-on auprès de nos confrères d’ Actu.fr . Elle se trouvait avec son conjoint quand elle a chuté de la falaise. C’est son conjoint qui a alerté les secours.

« La femme serait tombée accidentellement, alors qu’elle tentait de réaliser un selfie, indique, ce lundi, le procureur de la République, Bruno Dieudonné, à Actu.frLa marée était haute et malgré les moyens déployés par la gendarmerie, le corps n’a pas encore été retrouvé. »

publicités

Son mari, en état choc, « a été pris en charge par les pompiers et conduit à l’hôpital Pierre Janet » au Havre, ajoute cette même source. Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte.

Près de 400 décès à cause des selfies

Ce n’est pas la première fois que les falaises d’Étretat sont le décor d’un tel drame. Cette année, deux chutes mortelles se sont déjà produites au même endroit. Une randonneuse d’une soixantaine d’années avait chuté des falaises d’Étretat en mai dernier, tandis qu’une jeune femme de 24 ans avait péri quelques mois plus tôt, en janvier. Les deux victimes avaient chuté en prenant des photos.

publicités

Les selfies sont d’ailleurs la cause de plusieurs centaines de morts depuis le développement de cette pratique. D’après une étude réalisée par des scientifiques espagnols et publiée l’an dernier, au moins 379 personnes sont décédées depuis 2008 en se prenant en photo, dont 216 à cause d’une chute.

Avec Agences