Escroquerie dans le Doubs: Une commerçante détourne le fonds de solidarité et prend des vacances à Dubaï

Une autoentrepreneuse a perçu illégalement plusieurs fois le fonds de solidarité pour financer ses voyages à Dubaï. Selon les policiers du Doubs, l’escroquerie lui a permis de toucher près de 35 000 euros.

publicités

Les policiers du Doubs annoncent jeudi 20 mai, avoir mis la main sur une restauratrice peu scrupuleuse. Elle a profité de la crise sanitaire et du fonds de solidarité offert aux professionnels en difficulté pour se payer des voyages au soleil. Son escroquerie atteint près de 35.000 euros, rapporte France Bleu Besançon.

Les enquêteurs des fraudes de la sûreté départementale ont découvert qu’elle a effectué plusieurs demandes d’aides au titre du fonds de solidarité. Plusieurs demandes qui lui ont été accordées. Problème : pour justifier de ses pertes entre mars 2020 et février 202, elle a artificiellement et exponentiellement gonflé son chiffre d’affaires précisent nos confrères.

publicités

La restauratrice avait ouvert son enseigne juste avant la crise, en janvier 2020, et n’employait aucun salarié. Grâce à cette somme, la restauratrice a réalisé plusieurs voyages à Dubaï.

Les fonctionnaires des services des impôts du Doubs ont fini par repérer l’escroquerie et les policiers ont pu remonter jusqu’à la propriétaire de cette enseigne de restauration rapide, qui non seulement percevait les aides du fonds de solidarité, mais aussi des indemnités chômage.

publicités

Pour cette escroquerie aggravée, la restauratrice risque jusqu’à sept ans de prison et 750 000 euros d’amende.

Franbuzz sur Facebook

Répondre