Est-ce que je peux prendre une amende si je garde mon masque en tissu ? ?

Alors que la Haute autorité de santé publique et le gouvernement ont clairement recommandé d’abandonner les masques en tissu. Risque-t-on une amende si on sort avec un masque artisanal ?

publicités

D’après le Haut conseil de santé le masque en tissu ne protège pas assez contre le Coronavirus. Sont désormais privilégiés les masques chirurgicaux, les FFP2 et les masques en tissu industriels pour se protéger efficacement, qu’est-ce que je risque désormais si je le porte ? On vous explique.

Adieu les masques en tissu artisanaux contre le Covid-19

Presque qu’un an après la découverte du Coronavirus sur le territoire et la mise en place des masques de protection, le Haut conseil de santé demande de ne plus utiliser les masques en tissu de catégorie 2. Immédiatement après cette recommandation, le gouvernement décide purement et simplement d’interdire les masques artisanaux dont « les capacités ne sont pas assez filtrantes », précise Olivier Véran au Parisien.

publicités

En effet, les nombreux variants plus dangereux du virus inquiètent le personnel soignant. Ces derniers semblent plus contagieux voire dangereux ce qui nécessite une protection renforcée. Le décret n’est pas encore publié, mais devrait rapidement l’être dans les prochains jours. Risquez-vous une amende si vous portez un masque artisanal en extérieur ?

Comment se protéger contre le Covid-19 ?

Désormais, seuls les masques chirurgicaux (avec une face bleue), les FFP2 et les masques en tissu industriels de catégorie 1 doivent être portés, rappelle La Voix du Nord.

publicités

Toutefois, le risque d’avoir une amende est très faible ! Il est quasiment impossible de reconnaître un masque rien qu’en le voyant. En effet, toutes les informations sur ce dernier sont précisées sur l’emballage.

Par ailleurs, ce n’est pas l’objectif premier du gouvernement. Ces derniers souhaitent simplement protéger la population du Coronavirus. Ce nouveau décret agace le président d’honneur de la Fédération des médecins de France, Jean-Paul Hamon qui s’exprime au Parisien : « Plein de personnes n’ont pas les moyens d’en acheter et les fabriquent eux-mêmes, on va leur coller une amende? Il ne faut pas pousser. L’essentiel, c’est qu’ils en portent un.»

Sources: La Voix du NordletribunaldunetParisien

Franbuzz sur Facebook

Répondre