Guerre en Ukraine : Des lions et des tigres d’un refuge ukrainien évacués vers la Pologne

Six lions et six tigres d’un refuge pour animaux maltraités non loin de Kiev, ont été évacués par en Pologne, et sont arrivés jeudi dans le jardin zoologique de la ville de Poznan, à l’ouest du pays.

publicités

Avec la guerre qui sévit en Ukraine, les réserves de nourriture, y compris pour les animaux, s’amenuisent de jour en jour, obligeant le refuge de Natalia Popova à transférer ses animaux en dehors du pays. Le camion transportant ces félins mais aussi des caracals et un lycaon a parcouru plus de 1.000 kilomètres jusqu’à la frontière polonaise, en faisant des détours pour contourner la région de Jitomir, bombardée par les forces russes.

Après un long périple, pendant lequel le convoi s’est retrouvé face à des chars russes, les animaux ont pu être accueillis dans le zoo de Poznan, qui appartient à la municipalité, qui va s’occuper de les nourrir et de les soigner pendant un temps. La ville de Poznan a dû lancer une collecte de fonds, la ville ne possédant pas l’argent nécessaire pour s’occuper les bêtes.

publicités

«Ils sont arrivés. Ils sont tous vivants. Très fatigués et stressés», a indiqué le zoo de Poznan dans un post sur Facebook.

publicités

Une collecte de fonds lancée

A un endroit, le camion, parti mardi, a dû stopper et stationner toute la nuit, se retrouvant face à des chars russes. Le conducteur s’est réfugié sous son véhicule, tandis que la propriétaire du refuge, Natalia Popova, a rejoint le convoi pour distribuer la nourriture aux fauves, car les membres de l’escorte ne savaient pas le faire, a-t-elle raconté. A la frontière, les animaux ont été transférés dans un camion polonais, tandis que le conducteur ukrainien a immédiatement fait demi-tour, expliquant qu’il devait rejoindre ses enfants.

Dans l’immédiat, les fauves seront logés et soignés par le zoo de Poznan. Mais des contacts ont été pris avec plusieurs organisations occidentales qui voudraient accueillir les animaux. Le zoo, établissement municipal, a également lancé une collecte de fonds, la ville de Poznan n’ayant pas de budget pour ce genre d’action.

Natalia Popova, elle, est repartie vers son refuge, pour s’occuper de 70 pupilles – dont des anciens animaux de cirque et animaux ayant subi de mauvais traitements – qui y sont toujours, alors que les réserves d’aliments se réduisent. Sa partenaire polonaise, Ewa Zgrabczynska, est une forte personnalité connue pour ses actions en faveur notamment d’animaux de cirque et de zoos privés. Il y a deux ans, elle a organisé le sauvetage de neuf tigres ayant échappé à la mort, alors que, destinés à un zoo en Russie, ils étaient restés bloqués dans un camion italien à la frontière polono-bélarusse.

avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre