«Heureusement que vous partez bientôt» : Emmanuel Macron dézingué en public (vidéo)

Lors de son déplacement dans la ville de Martel dans le département du Lot, ce jeudi 3 juin, Emmanuel Macron a été pris à partie par de nombreuses personnes qui ont scandé des phrases à l’encontre du chef de l’État. Ce dernier n’a pas été très choqué d’avoir entendu de tels propos. Découvrez les images de son déplacement dans la vidéo ci-dessous. 

publicités

Un déplacement chahuté dans le département du Lot pour Emmanuel Macron

« Heureusement que vous partez bientôt » . Voici les mots prononcés par un homme au chef de l’État, lors de son déplacement dans le département du Lot, ce jeudi 3 juin. La venue d’Emmanuel Macron dans la ville de Martel n’a pas été de tout repos puisqu’il s’est fait chahuter par de nombreux individus. Notamment par une personne qui a reproché au Président d’être le responsable de ses actuelles difficultés économiques.

« J’ai des enfants qui sont au plus mal, ils y ont cru au système, je leur ai payé des études, ils sont au chômage et se sont rapatriés dans cette belle région parce que j’ai un toit sur la tête qui leur permet d’être à l’abri ! » , a-t-il hurlé au chef de l’État, avant d’ajouter. « Bravo Macron, t’en a plus pour longtemps ! » .

publicités

Emmanuel Macron a également fait face, quelques instants plus tard, à un autre homme qui s’est revendiqué gilet jaune. « Le grand débat, ça a été filtré! Je n’ai pas pu y entrer, c’était compliqué » , a déploré cette personne, avant d’ajouter.

« Tenez compte qu’il y a une telle déconnexion avec les gens. (…) De plus en plus de gens pensent que nous ne sommes plus en démocratie, on parle de démocrature, avec la loi de sécurité globale... ».

publicités

Source de vidéo: Le Tribunal du net

« Il y a des colères qui s’expriment, c’est normal »

Après ses altercations, comme le rapporte BFMTV, Emmanuel Macron s’est entretenu dans l’émission C dans l’air afin de revenir sur sa venue dans le département du Lot. « Il n’y a pas de déplacement facile, ce sont des déplacements qui sont sans filtre » , a-t-il confié.

Mais le chef de l’État n’est pas très choqué de faire face à de tels propos. « Il y a des colères qui s’expriment, c’est normal. Que des gens ne soient pas d’accord avec ma politique, c’est notre pays. L’unanimité n’excite pas dans notre démocratie, la possibilité que chacun puisse s’exprimer, c’est une bonne chose » , a déclaré le Président à l’émission de France 5, avant d’ajouter. « Ce que je n’accepte pas c’est la violence et l’insulte. Pour le reste c’est normal, la vie d’une démocratie c’est la capacité à partager des désaccords » .

Ce déplacement dans le Lot n’est que le premier d’une très longue liste. Emmanuel Macron devrait en effectuer près d’une dizaine dans la France entière d’ici à la fin du mois de juillet afin de « comprendre en profondeur comment nos compatriotes ont vécu cette crise » , avait-il expliqué.

VIA: Le Tribunal du net

Franbuzz sur Facebook

Répondre