Indre-et-Loire : Un homme meurt brûlé vif dans son fauteuil roulant à cause d’une cigarette

Un effroyable drame. Un homme en fauteuil roulant de 61 ans est mort jeudi soir dans un Ehpad à Semblançay (Indre-et-Loire). La victime fumait une cigarette qui a embrasé ses vêtements.

publicités

La terrible nouvelle a été confirmée ce vendredi matin à la presse par la gendarmerie locale. Les faits se sont produits dans la soirée du jeudi 10 juin, vers 20h00, dans cet Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), situé près de Tours, selon Cnews.

L’homme, hémiplégique, c’est-à-dire paralysé sur au moins une moitié de son corps, se trouvait à l’extérieur du bâtiment, mais toujours «dans l’enceinte de l’établissement», ont précisé les gendarmes. C’est là qu’une cigarette est tombée sur son pantalon.

publicités

«Ça s’est embrasé et il est mort»

«Ça s’est embrasé et il est mort», ont résumé les gendarmes, qui ajoutent que l’homme est décédé «malgré l’intervention de membres de l’Ehpad et de témoins présents sur place».

Une autopsie doit à présent être réalisée pour tenter de faire toute la lumière sur ce drame.

publicités

Selon les spécialistes en risque incendie, chaque année en France, ce serait quelque 500 incendies qui seraient causés par des néglicences liées à la mauvaise utilisation de cigarettes.

Par ailleurs, les experts alertent également sur le fait qu’un mégot de cigarette peut se consumer jusqu’à trois, voire quatre heures, avant que des flammes jaillissent.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre