Jean-Marie Bigard ruiné : « Je n’ai plus un rond ! » , la vérité sur sa fortune !

Invité des Grandes Gueules sur RMC Story, Jean-Marie Bigard a joué cartes sur tables en revenant sur sa situation financière délicate… Très en colère, l’humoriste s’en est pris à l’acteur Gérard Jugnot qui « pète dans la soie ».

publicités

Jean-Marie Bigard a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps. Fortement agacé par la gestion des politiques de la crise sanitaire, l’humoriste de 66 ans s’est répandu à plusieurs reprises dans les médias pour partager son point de vue et parfois élever la voix contre le gouvernement !

« Je suis enragé. On nous prend pour des cons. On nous manipule. On organise une dictature chez nous. » s’énervait-il à la radio provoquant un buzz largement relayé dans les médias. Une colère qui avait fait réagir, Gérard Jugnot allant même jusqu’à comparer celui qui a failli se présenter à l’élection présidentielle à Hitler…

publicités

« Je demande une autorisation de découvert à ma banque »

Au micro de RMC ce jeudi 03 décembre 2020, l’humoriste a encore perdu ses nerfs. La crise sanitaire actuelle le met face à d’importants problèmes financiers et il a tenu à le faire savoir. Non sans virulence, Jean-Marie Bigard s’est écrié :

« Je suis étouffé, d’où ma colère. Je suis comme un cheval dans un box à qui on interdit de sortir depuis 7 mois, sans avoir gagné un centime d’euros, en étant en train d’emprunter à un pote pour finir le mois. Je dis : non, c’est pas possible ! Avec le nombre de gens qui me suivent, la puissance que j’ai sur scène, le pouvoir que j’ai de rendre heureux les gens. Tout d’un coup, on me supprime ça. »

publicités

Outre le fait qu’il ne puisse plus rencontrer son public, Jean-Marie Bigard ne rentre plus de recettes. « Je suis aux abois. Je n’ai plus un rond dans le sens où je suis absolument comme tout le monde, c’est-à-dire que je demande une autorisation de découvert à ma banque sinon j’ai trois mois de loyer de retard. Je ne vais pas pleurer, je suis encore dans ma position de milliardaire en n’ayant plus rien ! Si tu me demandes 500 euros, je vais aller les chercher au distributeur. Je ne vais sûrement pas me plaindre de mon sort. Mais si tu me demandes, si je suis financièrement ruiné, je le suis, je le confirme ! ».

Jean-Marie Bigard s’en prend à Gérard Jugnot

L’humoriste a profité de son passage sur RMC pour revenir sur l’affaire qui l’oppose à Gérard Jugnot. Ce dernier était récemment invité sur le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP). L’acteur avait alors effectué une comparaison hasardeuse entre Jean-Marie Bigard et Hitler, en s’exclamant : « Hitler était sincère aussi ! ». Des propos que ne digère pas le principal intéressé, également qualifié de « fou » par Gérard Jugnot.

« C’est dur parce qu’il y a des gens par exemple comme Gérard Jugnot ou d’autres qui me critiquent. Ils continuent à tourner les films. Ils pètent dans la soie mais moi, si je ne vais pas avec mes 100 kilos de bidoche sur la scène et que le préfet n’accepte pas que je joue devant 2 000 personnes, il m’affame, a-t-il fait savoir. Je suis ma seule et unique source de revenus. Si je ne travaille plus, je ne gagne plus d’argent. Et au bout de six mois, et bien tu claques du bec. »

Franbuzz sur Facebook

Répondre