La femme de 30 ans n’arrive pas à tomber enceinte et sa maman de 51 ans devient sa mère porteuse

Breanna rêvait d’avoir un enfant. Elle a fait face à l’infertilité depuis ses 20 ans et a tenté en vain de concevoir un bébé. C’est finalement avec l’aide de sa mère, 51 ans, qu’elle a pu enfin accueillir sa fille.

publicités

Breanna Lockwood et son mari Aaron espéraient avoir un bébé peu de temps après leur mariage en juin 2016. Malheureusement, ils ont progressivement compris que cela n’allait pas être facile.

Après des mois d’essais, le couple a décidé de demander de l’aide à une clinique de fertilité de l’Illinois. Là, on leur a recommandé de commencer un traitement de fertilité, a déclaré Unilad. Ce fut le début d’une période de leur vie difficile.

publicités

Tragiquement, Breanna a subi deux fausses couches et a développé plus tard le syndrome d’Asherman. Cette condition implique du tissu cicatriciel dans l’utérus, avec les parois de l’utérus collées ensemble.

Son médecin, le Dr Brian Kaplan, a suggéré de passer par une mère porteuse. Cependant, il fallait compter près de 100 000 $ pour cela.

publicités

C’est à ce moment très difficile pour le couple que la mère de Breanna, Julie Loving, a proposé une autre solution : elle porterait le bébé pour eux. Au début, sa fille était réticente, mais finalement Julie l’a convaincue.

« J’avais l’impression de vivre ça avec elle depuis le début », a expliqué Julie à OprahMag.com. « J’ai souffert tout son chagrin et ses efforts. Je savais que j’étais en bonne santé à 51 ans et je savais que je pouvais faire ça pour elle, je prenais bien soin de moi. En fait, je ne me sens pas 50 ans, je me sens comme si j’en avais 30 ! »

Son médecin a d’abord hésité. Cependant, quand il s’est avéré que Julie était en parfaite santé et que les tests psychologiques étaient également positifs, il était donc convaincu.

Le médecin a expliqué qu’il s’agissait pour lui d’un « scénario tout à fait unique » qui n’a été mis en place qu’après « des considérations médicales, psychologiques et éthiques personnalisées très poussées ».

Julie est maintenant la mère porteuse de Breanna et Aaron. Cela signifie qu’elle porte l’enfant biologique du couple et son petit-enfant biologique. « Aucun doute, aucun regret. Je l’aime tellement que je voulais juste l’aider » , a-t-elle expliqué.

La famille partage son histoire sur Instagram. Breanna a décidé d’honorer sa mère pour tout ce qu’elle fait.

Et le 11 novembre 2020, après une fin de grossesse assez intense, la petite Briar est venue au monde. La famille a accueilli avec beaucoup d’amour cet enfant qui a déjà bien grandi !

L’infertilité est très difficile à vivre pour de nombreuses femmes. Des traitements existent, souvent eux aussi difficiles, et l’expérience de Breanna a permis d’en parler.

VIA: Incroyable.co

Franbuzz sur Facebook

Répondre