La France franchit la barre des 80.000 morts, ce mardi, liés au Covid-19

La France a franchi mardi la barre des 80 000 morts liés au Covid-19,depuis le début de l’épidémie, après le recensement de 724 morts supplémentaires à l’hôpital et dans les Ehpad, d’après les chiffres publiés par Santé publique France mardi.

publicités

L’épidémie continue de frapper la France, où la barre des 80.000 décès a été franchie ce mardi 9 février, selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé et Santé Publique France.

C’est un nouveau seuil symbolique qui vient d’être franchi. 439 personnes sont décédées à l’hôpital ces dernières 24 heures contre 460 lundi, portant le bilan total à 80.147 morts depuis l’apparition de l’épidémie dans l’Hexagone fin janvier 2020.

publicités

Plus de 300 personnes en réanimation en 24 heures

Au moins 3,3 millions de cas de contaminations ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie, dont environ 18.000 dans les dernières vingt-quatre heures.

La courbe des patients admis en réanimation. Ministère de la Santé.

Le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 reste élevé, avec un total de 27.634, dont 1.931 hospitalisations en vingt-quatre heures. Au moins 334 personnes ont été nouvellement admises en réanimation.

publicités

D’après les chiffres officiels, plus de 2,353 millions vaccinations ont été réalisées en France depuis le début de la campagne fin décembre : 1,9 million ont reçu une première dose (3,1 % de la population) et 366.733 ont reçu la deuxième.

 L’OMS a été dépêchée à Wuhan pour déterminer l’origine de cette pandémie

Le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré ce mardi matin sur franceinfo qu’il était «possible et souhaitable qu’on ne soit jamais reconfinés», estimant que l’épidémie est à niveau «élevé», mais «stable», malgré la croissance du variant britannique sur le territoire métropolitain.

Une déclaration et des chiffres qui surviennent alors qu’une équipe de l’OMS a été dépêchée à Wuhan pour déterminer l’origine, encore inconnue, de cette pandémie qui a fait plus 2,3 millions de morts dans le monde. Selon ces chercheurs, l’hypothèse d’un animal intermédiaire est «la plus probable».

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre