La pluie de sable venue du Sahara ne serait pas totalement sans danger…

Alors que l’on retrouve du sable sur nos voitures sur une grande partie de la France, l’origine de ce phénomène est bien connue. Des vents du Sud ont déplacé d’importantes quantités de sable sur une vaste partie de l’Europe. Mais avec lui, il a également déplacé un élément bien plus dangereux.

publicités

Un phénomène assez inédit

Depuis quelques jours, un étrange phénomène se produit dans le ciel français. Si vous levez la tête, vous pouvez voir que le ciel est d’une drôle de couleur. En effet, on peut constater qu’il est assez orangé dans des tons de couleur sable. C’est bien le cas. 

Un cas assez inédit mais pas rare s’est produit. On a déjà pu l’observer il y a quelques mois, mais de façon moins importante. Il s’agit d’une arrivée massive de nuages contenant une importante quantité de sable.

publicités

Ce phénomène sableux est le résultat de grands vents provenant du sud et notamment du Sahara. Il s’agit d’une perturbation qui devrait s’étendre jusqu’à la fin de la semaine. Un phénomène qui a intrigué un bon nombre de Français qui ont pu partager de jolis clichés de ce phénomène sableux. 

On a pu notamment trouver les pistes de ski des Pyrénées recouvertes de sable, donnant l’impression aux skieurs de dévaler des dunes.

publicités

La pluie de sable venue du Sahara est radioactive

En dehors de beaux paysages et d’une belle couleur orangée dans le ciel, un élément bien plus dangereux se cache dans cette tempête. En plus de transporter des maladies, les poussières provenant du Sahara représentent un risque majeur pour l’environnement et la santé. Il y aurait également des traces de radioactivité dans ces différents nuages qui traversent le continent.

Cette trace de radioactivité dans le sable s’explique par un fait historique. Au cours des années 60, la France a mené des essais nucléaires de grande ampleur dans le désert saharien. Le tout, dans des conditions sanitaires déplorables. Le sable qui nous revient aujourd’hui, est donc chargé de particules radioactives. L’élément présent est le césium 137, mais les quantités présentes sont très faibles pour craindre une contamination.

VIA Le Tribunal du net

Franbuzz sur Facebook

Répondre