Le chanteur Tonton David est mort à l’âge de 53 ans alors qu’il préparait un nouvel album

Le chanteur de reggae français est décédé ce mardi 16 février à l’âge de 53 ans des suites d’un accident vasculaire cérébral survenu dimanche, a annoncé son entourage.

publicités

Tonton David, figure du reggae en France, célèbre pour son tube « Chacun sa route » dans les années 1990, est décédé à l’âge de 53 ans. L’information a été confirmée par l’un de ses enfants et son ancien agent, mardi 16 février 2021 dans la soirée.

Le chanteur Tonton David, de son vrai nom David Grammont, est décédé ce mardi à l’âge de 53 ans. Une triste nouvelle confirmée à l’AFP par l’un de ses enfants et son ancien manager. Tonton David  est mort des suites d’un accident vasculaire, survenu dimanche en gare de Metz, en Meurthe-et-Moselle.  Il était hospitalisé depuis deux jours à Nancy.

publicités

Victime d’un AVC à la gare de Metz

Selon des informations du Républicain Lorrain, David Grammont  s’est écroulé à la descente de son train en gare de Metz, le 14 février, alors qu’il revenait de Paris, où il enregistrait enfin un nouvel album. Selon le quotidien, Tonton David était déjà dans un état de mort cérébrale lorsqu’il a été transféré d’urgence à l’hôpital de Nancy.

Le chanteur s’est finalement éteint. Une fin arrivée beaucoup trop tôt pour le chanteur, même si ses proches ont révélé au Républicain Lorrain qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Son entourage a ainsi confié que quelques jours avant sa mort, il était fatigué et se plaignait de maux de tête.

publicités

Devenue figure locale en Moselle

Le chanteur s’était également fait connaître pour “Peuples du monde” (et sa fameuse intro: “Issus d’un peuple qui a beaucoup souffert / Nous sommes issus d’un peuple qui ne veut plus souffrir”) avec un clip réalisé par Mathieu Kassovitz, cinq ans avant la sortie de son film “La Haine”.

Le chanteur, né à La Réunion, s’était installé en Lorraine il y a une quinzaine d’années. Il était devenu une figure locale en Moselle, où il avait acheté une grande maison à Longeville-lès-Saint-Avold, dans l’est du département.

L’artiste a aussi contribué à l’explosion du rap français dans les années 90. Son tube figurait sur la toute première compilation de rap français « Rappattitude », sortie en 1990, au milieu de titres signés Suprême NTM, Assassin ou EJM, signale franceinfo.

Le titre avait fait l’objet d’une reprise récente du groupe de jeunes chanteurs Kids United, avec Vitaa en 2017, et vue plus de 28 millions de fois sur Youtube.

Une pluie d’hommage sur les réseaux sociaux

Le décès de Tonton David a fait l’objet de nombreux messages d’internautes émus sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter.

Plusieurs politiques ont aussi publié des messages d’hommage, certains s’étonnant de l’absence de réaction de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Franbuzz sur Facebook

Répondre