Le dévastateur incendie d’août 2020, en Californie, a été déclenché pour cacher un meurtre

Le suspect est désormais poursuivi pour meurtres et incendie criminel.

publicités

L’incendie qui a fait deux morts et dévoré des milliers d’hectares en Californie en août 2020 était en réalité intentionnel. Le départ de feu visait à cacher un meurtre, a révélé l’enquête.

Le corps carbonisé de Priscilla Castro, une femme de 32 ans, a été retrouvé près du foyer du sinistre, surnommé le « feu de Markley », survenu le 18 août dernier dans le comté de Solano. Les autorités avaient déclaré la victime disparue après un rendez-vous avec son frère, Victor Serriteno, deux jours avant l’incendie. Elle n’avait plus été vue depuis.

publicités

Un des pires incendies de l’histoire de la Californie

Victor Serriteno a été arrêté en septembre et est accusé du meurtre de sa sœur. Il apparaît désormais que l’homme aurait « délibérément allumé le feu de Markley dans une tentative de cacher son crime », a déclaré ce mercredi le shérif du comté.

Il fait désormais face à des accusations d’incendie criminel et également du meurtre de deux hommes de 64 et 82 ans, décédés chez eux dans l’incendie.

publicités

Le feu de Markley s’était étendu jusqu’à former un immense brasier, devenant l’un des plus grands incendies de l’histoire de la Californie. Le feu a sévi durant deux mois au nord de San Francisco, tuant six personnes et obligeant l’évacuation de dizaines de milliers d’autres. Il a au total affecté quelque 147.000 hectares et environ 1.500 bâtiments.

Franbuzz sur Facebook

Répondre