Le fils du chef Yannick Alléno tué à Paris par le conducteur d’une voiture volée

Antoine Alléno, le fils du chef multi-étoilé Yannick Alléno, a été tué dimanche soir après avoir été percuté dans le 7e arrondissement de Paris par un chauffard en fuite, au volant d’un véhicule volé. Le suspect, qui a tenté de fuir à pied, a été interpellé par un policier hors-service et est depuis en garde à vue.

publicités

Le fils du célèbre chef de cuisine multi-étoilé Yannick Alléno est mort dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mai 2022 à Paris, après avoir été percuté par le conducteur d’une voiture déclarée volée, rapportent Le Parisien et Le Figaro.

Selon les informations du Parisien, Antoine Alléno, 24 ans, circulait à scooter. Il a été fauché à l’arrêt à un feu rouge par une Audi RS6 noire vers 23 h 20, dans le 7e arrondissement de la capitale. Le conducteur, âgé de 25 ans, venait de voler le véhicule devant un restaurant, souligne le journal. Il aurait donné au voiturier un faux ticket avant de se glisser derrière le volant.

publicités

Recherché pour une peine à purger et conduite en état d’ivresse

D’après Le Figaro, cet homme recherché pour une peine de prison à purger et pour conduite en état d’ivresse aurait voulu passer entre un VTC et un scooter alors qu’il roulait à vive allure. Il aurait perdu le contrôle du bolide avant de percuter le VTC puis le deux-roues, tuant Antoine Alléno, sur le coup, à l’angle de la place de la Résistance et de l’avenue Bosquet, tout près du pont de l’Alma.

Souffrant de multiples contusions, la passagère du scooter et le conducteur du VTC ont été transportés à l’hôpital sans pronostic vital engagé, précise le journal.

publicités

Il ajoute qu’après le choc, le conducteur du véhicule volé a pris la fuite à pied avant d’être rapidement interpellé par un policier hors service de la DSPAP (direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne). Blessé, il a été conduit à l’hôpital et a refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie, indique Le Parisien. ​Selon Le Figaro, le STJA (service du traitement judiciaire des accidents) est chargé de l’enquête​.

« Une profonde tristesse »

Antoine Alléno était à la tête du restaurant Burger Père et Fils, lancé l’an dernier avec son père triplement étoilé, indique Le Figaro.

« Prometteur et talentueux, Antoine appartenait à cette nouvelle génération de cuisiniers, déterminée à révolutionner le paysage gastronomique français », a déclaré sa famille dans un communiqué, en faisant part de son « chagrin ». « C’est avec une profonde tristesse que le chef Yannick Alléno, sa maman Isabelle, son frère Thomas, sa famille, ainsi que les équipes du groupe Yannick Alléno vous font part du décès de leur fils, frère, collègue et ami, Antoine, victime d’un accident de la route survenu dans la nuit du 8 mai à Paris »« En cette période douloureuse, la famille Alléno et [ses] proches sont très sensibles à la bienveillance et à la compréhension de tous, dans le respect de leur intimité », précise le communiqué.

« Encore un drame de l’impunité ! L’impunité est en train de faire de notre pays une vaste zone de criminalité sans limite aux dépens des femmes, des pères, des mères, des enfants », a de son côté réagi Rachida Dati, la maire du 7e arrondissement de Paris, sur Twitter.

Franbuzz sur Facebook

Répondre