Le suspect arrêté, ayant menacé de décapitation le maire est un enfant de 11 ans!

Le garçon de 11 ans a été interpellé le week-end dernier à Rillieux-la-Pape (banlieue lyonnaise) après la découverte de tags sur les murs d’un groupe scolaire lors de violences urbaines survenues dans plusieurs villes de la métropole lyonnaise.

publicités

Un mineur de 11 ans a été interpellé à Rillieux-la-Pape, dans la métropole de Lyon, pour des tags, dont certains menaçaient de décapitation le maire de cette commune et d’autres étaient hostiles à la police, a annoncé ce mardi 8 mars le procureur de la République de Lyon.

Plusieurs inscriptions avaient été retrouvées le 6 mars sur les murs d’un groupe scolaire. Des tags qui visaient à la fois la police mais aussi Alexandre Vincendet, le maire LR de Rillieux-la-Pape. Cinq individus, repérés sur place, étaient soupçonnés d’en être les auteurs dont l’adolescent de 11 ans.

publicités

«Le 6 mars 2021, entre 14 et 15 heures, des tags anti-police et des menaces visant le maire de Rillieux-la-Pape étaient apposés par un groupe de cinq individus sur les murs du groupe scolaire et de la maison pour tous des Alagniers. Dans le temps de la commission des faits, un mineur de 11 ans était interpellé et placé en retenue judiciaire», a ainsi informé le procureur de la République de Lyon, dans un communiqué.

Réparation pénale

« Ce mineur fera l’objet, compte tenu de son âge, d’une mesure alternative aux poursuites sous la forme d’une réparation pénale confiée à la protection judiciaire de la jeunesse, précise Nicolas Jacquet, le procureur de la République. Les investigations se poursuivent pour identifier et interpeller les autres auteurs de cette action ».

publicités

A Rillieux-la-Pape, classée en janvier parmi les quartiers de « reconquête républicaine », 13 véhicules ont été incendiés vendredi, dans un contexte de violences urbaines, parties la veille du quartier de la Duchère à Lyon.

Jeudi soir, des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et des jeunes de la Duchère, accusant la police d’être à l’origine du grave accident de scooter d’un garçon de 13 ans. Roulant sans casque, l’adolescent a lourdement chuté et se trouve toujours dans le coma. Son entourage explique qu’il était poursuivi par une voiture de police banalisée, ce que réfutent la préfecture du Rhône et la police.

Violences urbaines

Évoquant de « graves menaces », le maire LR de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, avait partagé sur son compte Facebook des clichés d’inscriptions tracées sur un mur indiquant notamment « La municipal on va vous brûlé » ou « le maire on va couper la tête » (sic).

Le procureur de Lyon a rappelé que «les menaces, agressions physiques ou verbales visant les maires et élus de la République sont autant d’atteintes à notre République et à notre démocratie. Le parquet de Lyon entend y apporter des réponses rapides, fermes et déterminées».

Franbuzz sur Facebook

Répondre