L’émouvante vidéo d’un éleveur de moutons pour rendre hommage à sa tante décédée

Séparé de sa famille à cause de la pandémie, un berger australien n’a pu assister aux funérailles de sa tante. Il a toutefois trouvé une jolie manière de lui rendre hommage.

publicités

Un drone. Des moutons. Un cœur géant dans un pâturage. Ben Jackson voulait rendre hommage à sa tante, récemment décédée, avec cette vidéo. Une façon de lui montrer l’ampleur de son amour, un peu comme si elle pouvait le contempler depuis le ciel…

Cette idée est venue au berger australien à cause des restrictions de déplacement liées au Covid-19. Impossible pour lui, de franchir les quelque 400 km séparant le village de Guyra où il réside, en Nouvelle-Galles du Sud, de Brisbane dans le Queensland, où devaient avoir lieu les funérailles de sa tante Debbie, surnommée « Deb ».

publicités

L’art de dire adieu

Ben Jackson se dit alors qu’il va « faire un peu d’art ovin » pour elle, qui aimait particulièrement venir à la ferme, rapporte le Sydney Morning HeraldLa vidéo publiée sur Instagram dévoile des centaines de moutons formant un cœur.

C’est une vidéo qui a rapidement pris de l’ampleur : elle a fait le tour des chaînes de télévision australiennes. Mais pas seulement, des réseaux sociaux également ! Dans cette vidéo, un énorme cœur est formé à l’aide de milliers de moutons dans une clairière. L’idée a été trouvé par Ben Jackson, un berger australien. Son objectif ? Rendre hommage à sa tante Debby, qu’il n’a pas pu voir à cause de la situation sanitaire.

publicités

Une situation difficile pour cet homme, qui se trouvait à 400 km de sa tante, lorsque celle-ci a été emporté par un cancer. A cause des mesures de confinement, l’éleveur australien n’a pas pu se rendre aux obsèques de Debby. Il a a quand même voulu marquer le coup, avec un très bel hommage.

Une idée incroyable

« Je me suis senti un peu impuissant et j’ai eu du mal à trouver un moyen de montrer mon affection et mon amour pour ma chère tante Deb » , déclare le berger au journal australien Sydney Morning Herald.

Pour rendre hommage à la défunte, Ben Jackson a dispersé du grain dans un champ tout en respectant la forme d’un cœur. A la suite de cela, il a relâché ses moutons qui ont afflué et ont rempli la forme appropriée.

« Perdre quelqu’un en ce moment, c’est vrai compliqué. Je n’étais carrément pas préparé à la façon dont cette distance allait m’affecter » , ajoute le berger australien.

Les images ont pu être immortalisées à l’aide d’un drone et elles ont été publiées sur Twitter, accompagnées de la chanson de Simon & Garfunkel. Un beau message qui a ému de nombreux internautes qui ont décidé de partager la publication.

Franbuzz sur Facebook

Répondre