Les animaux du zoo d’Arcachon évacués en urgence en raison des incendies en Gironde

Situé à La Teste-de-Buch (Gironde), le zoo du bassin d’Arcachon évacue ses animaux ce lundi 18 juillet 2022 en raison de fumées d’incendies. Ces derniers seront transférés au zoo de Pessac, à Bordeaux indiquent nos confrères de Sud-Ouest.

publicités

Les deux incendies qui ravagent la Gironde depuis une semaine ont déjà enflammé 14 000 hectares et forcé des milliers d’habitants à quitter les lieux. En raison de la densité des fumées, le zoo du bassin d’Arcachon, situé à La Teste-de-Buch (Gironde), a décidé ce lundi 18 juillet de faire évacuer ses animaux en raison des fumées d’incendies. Selon nos confrères de Sud-Ouest, ils seront conduits au zoo de Pessac, à Bordeaux.

« Les surfaces ont évolué, mais dans des proportions mesurées, compte tenu des conditions », a indiqué à la presse le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse du service départemental d’incendie et de secours de Gironde (Sdis 33). Lundi 18 juillet, 8 000 personnes ont été évacuées ou en cours d’évacuation à La-Teste-de-Buch, en Gironde. De son côté, le zoo du bassin d’Arcachon va évacuer ses animaux.

publicités

Sur les réseaux sociaux, des internautes ont publié des photos et vidéos, prises depuis la mer, de cet immense brasier haut de plusieurs dizaines de mètres, dévorant les plages de la Lagune et de la Salie, à quelques kilomètres seulement au sud de la dune du Pilat. Depuis lundi matin, la navigation de plaisance est par ailleurs interdite sur la partie ouest du lac de Cazaux-Sanguinet.

« À la suite de recommandations des autorités, nous allons faire le maximum pour évacuer tous les animaux du zoo de bassin d’Arcachon. Les opérations de mise en caisse pour le transport ont débuté », a déclaré Cécile Erny, la directrice de l’Association française des parcs zoologiques (AFdPZ). Les animaux les plus sensibles vont être évacués vers la métropole de Bordeaux, au zoo de Pessac, « le temps que le nuage de fumée passe ». « Des vétérinaires et des soigneurs commencent également à arriver de plusieurs parcs zoologiques du territoire avec des véhicules, des caisses de transport et du matériel vétérinaire pour participer à l’évacuation des animaux et veiller à leur sécurité et bien-être », a-t-elle précisé.

publicités

À 16 heures, aucun animal n’avait encore quitté le zoo de La Teste-de-Buch, où est par ailleurs installé le Poste de Commandement Opérationnel (PCO) des sapeurs-pompiers. « La Teste n’est pas menacée par les flammes. En revanche, les quartiers sont vraiment en train de se retrouver sous la fumée », a expliqué à l’AFP le lieutenant-colonel du Sdis 33 Arnaud Mendousse.

« Ça va être compliqué toute la fin de journée et toute la nuit »

Lors d’une conférence de presse, la préfète de la Gironde Fabienne Buccio a annoncé « qu’un appel à tous les groupements de pompiers de Gironde avait été lancé par le Sdis. Tous les pompiers, professionnels comme volontaires vont être mobilisés sur les feux » a-t-elle précisé. Dimanche soir, le brasier qui a dévoré en six jours 14 000 ha de végétation en Gironde a regagné du terrain à la faveur de vents tourbillonnants, entraînant de nouvelles évacuations dans le secteur de Landiras, où 9 800 ha sont partis en fumée. Les communes de Villandraut, Noaillan et Léogeats sont notamment concernés.

Selon les pompiers, au total 16 200 vacanciers ont dû plier bagage en urgence depuis mardi. Le ministère de l’Intérieur a annoncé des renforts dès dimanche soir, « trois avions supplémentaires » pour appuyer les six bombardiers déjà engagés, ainsi que « 200 sapeurs-pompiers supplémentaires avec 11 camions lourds ».

Avec Agences