Les femmes enceintes bientôt autorisées à se garer sur les places pour personnes handicapées ?

Un projet de loi vise à autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places handicapées, sous certaines conditions néanmoins. La proposition émise par plusieurs députés est de fournir une carte de stationnement aux femmes enceintes pendant leurs trois derniers mois de grossesse.

publicités

Une proposition de loi visant à autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places de parking pour handicapés a été déposée par Frédérique Meunier, députée LR de Corrèze. L’élue souhaite que ces femmes puissent bénéficier de ce type d’avantage à partir du sixième mois de grossesse jusqu’au terme.

Ce texte, porté par 26 députés, vise à autoriser les futures mères à bénéficier de la carte de stationnement mobilité inclusion (CMI) pour les trois derniers mois de leur grossesse. L’objectif de « faciliter plutôt que compliquer », a expliqué Frédérique Meunier au journal, arguant que « les futures mamans ont de plus en plus de difficultés pour se garer et accéder au centre-ville. »

publicités

Ce sésame, apposé sur le pare-brise de leur véhicule, leur permettra d’éviter toute contravention mais ne les exonérera pas «de payer leur stationnement».

publicités

« Ma fille est enceinte de huit mois, j’ai aussi pu échanger avec des familles : les femmes enceintes ont des difficultés pour avoir une mobilité aisée. Elles sont souvent coincées entre deux voitures et ne peuvent pas sortir », a confié la députée Frédérique Meunier (LR) au journal Sud Ouest.

Des places exclusivement réservées aux femmes enceintes ?

Ainsi, elles pourraient se garer sur les places de parking réservées aux personnes handicapées et à leurs accompagnants dans les lieux de stationnement ouverts au public. Pour obtenir cette autorisation en préfecture, les femmes concernées devraient présenter un certificat médical et effectuer une déclaration sur l’honneur, selon la proposition de l’élue.

Mais selon Frédérique Meunier, cette mesure ne serait encore pas suffisante. La députée souhaiterait en effet que les communes et les grands magasins proposent des places de stationnements exclusivement réservées aux futures mamans.

De telles initiatives ont déjà pu voir le jour, comme à Villennes-sur-Seine (Yvelines) depuis 2010, mais l’élue appelle à une généralisation de cette pratique.

Avec Agences

Franbuzz sur Facebook

Répondre