Lot-et-Garonne : l’incroyable sauvetage d’un cheval tombé dans une piscine

Une jument a été secourue par les pompiers du Lot-et-Garonne après avoir fait une chute dans une piscine… L’intervention s’est déroulée lundi 6 janvier dans l’après-midi sur la commune de Puymirol. 

publicités

Une jument d’un an et demi est tombée dans la piscine d’un particulier, lundi 29 juin, à Cauzac (Lot-et-Garonne). L’animal était apeuré et aurait refusé de rejoindre son box, avant de tomber accidentellement dans l’eau. Une unité spéciale des sapeurs-pompiers a dû être mobilisée pendant une heure sur place pour parvenir à la ramener sur la terre ferme.

Sissi Woman, une jeune jument d’un an et demi tout juste sortie du pré et pas encore dressée, est tombée dans une piscine privée. Descendue du van qui l’avait transportée jusqu’au lieu-dit Mas Bas, elle a refusé de rejoindre le box qui l’attendait sur le bord d’une petite route de campagne et a reculé jusqu’à chuter dans la pièce d’eau située en contre-bas.

publicités

Quatre sapeurs-pompiers de l’unité risque animalier ont rapidement été dépêchés sur les lieux, rapporte Sud Ouest. L’un d’eux a rejoint le propriétaire de l’animal dans la piscine pour passer deux sangles autour de la jument.

Sanglée puis tractée grâce à une pelle mécanique

Une pelle mécanique a permis de tracter le cheval, qui était pratiquement immergé. La jument d’un peu plus d’un an a pu sortir de l’eau une heure après le début de l’intervention et regagner son box. Elle n’a pas été blessée.

publicités

Source de vidéo: Youtube – Sud Ouest

L’unité spéciale des sapeurs-pompiers du département a précisé que ce type d’interventions est récurrent. Chaque année, ceux-ci réaliseraient jusqu’à trois opérations du même type. Au mois d’avril dernier, un cheval a vécu une situation similaire dans les Bouches-du-Rhône. Celui-ci avait également dû être sanglé et remorqué pour sortir de l’eau.


Source de vidéo: Youtube – Sud Ouest

En juillet dernier, l’unité Risque Animalier 47 avait dû mener une opération bien plus délicate à Saint-Urcisse, au lieu-dit Le Coustet. Un cheval était coincé dans une cavité de 2 m de profondeur et de 2 m de large. Seule sa tête dépassait. Impossible de passer une sangle pour le remonter. Les pompiers avaient dû élargir le trou en creusant autour avec une tractopelle. Ils avaient mis 5 heures pour dégager le cheval.

Franbuzz sur Facebook

Répondre