Morbihan: Une employée d’un Ehpad condamnée à du sursis après le décès d’une résidente

Une résidente d’un Ehpad à Theix-Noyalo (Morbihan) avait avalé un morceau de calamar trop dur. « J’ai pu commettre une erreur », s’est défendue la salariée qui l’avait nourrie. Ce jeudi 4 mars 2021, le tribunal l’a reconnue coupable et l’a condamnée à huit mois de prison avec sursis.

publicités

Une employée d’un Ehpad de Theix-Noyalo près de Vannes ( Morbihan) était jugée jeudi devant le tribunal pour homicide involontaire, rapporte Le Télégramme.

Les faits remontent au 7 août 2015. Ce jour-là, une résidente de 80 ans s’était étouffée lors du déjeuner en mangeant un morceau de calamar trop dur.

publicités

Elle était décédée quelques heures plus tard à l’hôpital. La victime suivait pourtant un régime alimentaire spécifique et ne pouvait manger que des aliments mixés.

Lors de l’audience, l’employée, toujours salariée de l’établissement, avait expliqué : « Oui j’ai pris le plat toute seule et je pensais qu’il était mixé.

publicités

Mais j’ai pu commettre une erreur. Comme je ne connaissais pas cette résidente récemment arrivée, c’est le personnel soignant qui m’a indiqué ce qu’il fallait lui servir. Ce décès m’a ébranlée ».

Sur le plan civil, ce sont à la fois cette salariée et la Villa Tohannic qui devront verser solidairement des dommages aux six enfants et six petits-enfants de la victime pour la somme totale de 145 500 €.

Franbuzz sur Facebook

Répondre