Panique à l’Elysée: Un homme armé tente de s’introduire dans la cour de palais

Ce jeudi 1er avril, un homme a essayé de s’introduire dans la cour de l’Elysée en escaladant les grilles. Equipé d’une bouteille avec un tissu enflammé dans le goulot, il a été arrêté et placé en garde à vue pour « violences volontaires avec arme ».

publicités

Un homme a tenté de s’introduire dans la cour du palais présidentiel, situé au numéro 55 de la rue du Faubourg Saint-Honoré, dans le 8e arrondissement de Paris, a appris Le Figaro de sources concordantes.

Petite frayeur pour les services et les occupants de l’Elysée

Les faits se sont déroulés vers 15h30, en pleine journée. Les journalistes de LCI rapportent : « Un homme porteur de ce qui ressemble à un cocktail Molotov a tenté d’escalader les barrières de protection ».

publicités

Le suspect n’était pas seul : une source policière du Figaro précise que l’homme était accompagné d’un couple qui prenait des photos et des vidéos de sa tentative d’intrusion dans la cour de l’Elysée. Le trio a été arrêté, puis placé en garde à vue pour « violences volontaires avec arme ».

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle. Les premières investigations ont permis de démontrer que la bouteille n’était pas un cocktail Molotov. Aussi, la brigade criminelle « doit déterminer s’il y a eu jet de la bouteille enflammée ou si l’individu a simplement laissé tomber l’objet ». De plus, une source du Figaro a indiqué que le liquide contenu dans la bouteille « n’était pas dangereux» .

publicités

Motivations floues

Les motivations des trois inconnus sont encore floues. D’après les premières informations du Figaro, il pourrait s’agir d’un coup artistique. L’homme serait âgé d’une trentaine d’années. Aussi, il « se serait revendiqué comme un artiste n’ayant pas voulu faire acte de violence» .

Des éléments que semblent confirmer les premières informations dévoilées par le parquet de Paris à l’AFP: «un homme s’est présenté jeudi soir devant l’Élysée en tenant à la main une bouteille contenant un liquide (identifié comme n’étant pas un hydrocarbure) et une pièce de tissu préalablement enflammée.» 

Devant la présence policière «il a jeté sa bouteille en direction du sol», a précisé le ministère public. Selon une source proche du dossier, il s’agit d’un Biélorusse de 33 ans. Le Point l’identifie comme l’artiste Alexei Kuzmich. Il a été déféré pour un rappel à la loi, selon le parquet.

Franbuzz sur Facebook

Répondre