Pour faire baisser la facture, 60% des Français ont baissé le chauffage chez eux

Selon le baromètre annuel du médiateur de l’énergie, les Français sont de plus en plus préoccupés par l’impact des factures d’énergie sur leur budget.

publicités

Mieux vaut avoir froid que de devoir payer une facture de chauffage astronomique. C’est ce que se sont visiblement dit 60% des Français en septembre 2021. Selon le baromètre annuel du médiateur de l’énergie, six Français sur dix « déclarent avoir réduit le chauffage chez eux pour ne pas avoir à payer des factures trop élevées ».

Un chiffre en augmentation par rapport à 2020 (53 %) et 2019 (30 %). D’autres chiffres montrent les premières conséquences des prix de l’énergie. Ainsi, 20 % des foyers interrogés déclarent avoir souffert du froid pendant au moins 24h dans leur logement en septembre 2021, contre 14 % l’année dernière.

publicités

« On peut craindre une augmentation des coupures pour impayés à la fin de la trêve »

Pour 79 % des Français (71 % en 2020), « les factures d’énergie représentent aujourd’hui une part importante des dépenses de leur foyer ». Enfin, 25 % des Français (18 % en 2020) déclarent « avoir rencontré des difficultés pour payer certaines factures de gaz ou d’électricité ».

« Alors que la trêve hivernale prendra effet le 1er novembre prochain, on peut craindre une augmentation des coupures pour impayés à la fin de la trêve », prévient Olivier Challan Belval, médiateur national de l’énergie.

publicités

« Il est important que les consommateurs connaissent parfaitement leurs droits et les solutions possibles pour maîtriser le montant de leurs factures d’énergie et éviter d’accumuler des retards de paiement », ajoute-t-il.

Avec Agences

Franbuzz sur Facebook

Répondre