Pour Gérard Lanvin, on vit «une époque minable» où «le Covid a révélé que rien ne fonctionne» en France

Invité de l’émission « Sept à Huit » de TF1, ce dimanche, l’acteur Gérard Lanvin a dit être « angoissé » par « une époque minable » où « rien ne fonctionne ». L’acteur de 70 ans sort un album de coups de gueule…. en chansons.

publicités

Dans le morceau «Entre le dire et le faire», dont le clip vient d’être dévoilé, Gérard Lanvin ne mâche pas ses mots à propos de la société d’aujourd’hui, ainsi que des politiques qui sont menées en France ces dernières années, et dont la crise du Covid-19 a révélé les failles.

« Rien ne fonctionne »

Gérard Lanvin est un habitué des coups de gueule, il a même décidé d’en faire un album de chansons, intitulé Ici-bas et prévu pour le 21 mai prochain. Une collaboration avec son fils musicien Manu. Pour l’occasion, l’acteur de 70 ans était l’invité de l’émission Sept à huit sur TF1, et il n’a pas manqué de donner son point de vue de « citoyen angoissé » sur notre époque, une époque qu’il considère « déconcertante », « affligeante », « minable ». Ambiance.

publicités

Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, selon l’acteur, « on s’aperçoit que rien ne fonctionne, des hôpitaux en passant par les flics, et pourtant ils sont essentiels. Ça fait trente ans que j’entends les infirmières se plaindre, ce n’est pas d’aujourd’hui. Où vont tous ces impôts qu’on paye ? », s’est-il interrogé dans l’émission de TF1 .

« Époque minable »

Il a commencé par fustiger « la technologie qui a pourri le monde », « les sans-couilles qui parlent derrière leur écran », avant de se focaliser sur la crise actuelle qui a tout révélé, « rien ne fonctionne » ! « Les hôpitaux, en passant par les flics, en passant par les pompiers, a-t-il déclaré. Ils manquent de tout.

Tous sont dans des difficultés notoires. […] Les hôpitaux, ça fait trente ans que j’entends les infirmières se plaindre. C’est pas d’aujourd’hui. Où va tout l’argent qu’on nous demande de payer ? Tous ces impôts qu’on paie ? » Pour celui qui vit maintenant au Maroc, c’est simple : « Tout merde. »

Franbuzz sur Facebook

Répondre