Procès Johnny Depp contre Amber Heard : l’actrice peut-elle aller en prison ?

Jeudi 26 mai, Amber Heard a, malgré elle, reconnu avoir menti plusieurs fois au cours du procès qui l’oppose à Johnny Depp. Des falsifications de la vérité pour lesquelles, selon un expert juridique interrogé par Geo News, celle qui affirme avoir été victime de violences conjugales pourrait être emprisonnée.

publicités

Après plusieurs semaines d’intenses débats et de révélations fracassantes, le procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard va bientôt rendre son verdict. Le jury se réunit actuellement afin de statuer sur les accusations de diffamation portées par les deux parties. Tandis que l’acteur de « Pirates des Caraïbes » réclame 50 millions de dollars, la comédienne espère remporter 100 millions de dollars. Mais selon Aaron Minc, un avocat spécialisé dans ce type de procédure, la situation pourrait virer au drame pour Amber Heard.

Le héros de la saga Pirates des Caraïbes a en effet poursuivi en diffamation Amber Heard pour une tribune publiée par le Washington Post en 2018. L’occasion pour lui de réclamer 50 millions de dollars en dommages et intérêts, estimant que les propos de son ancienne femme ont détruit sa carrière et sa réputation. De son côté, Amber Heard a contre-attaqué en demandant 100 millions de dollars et en accusant le comédien de violences conjugales.

publicités

Une affaire, menée devant le tribunal de Fairfax (Virginie), pour laquelle le jury s’est retiré vendredi pour délibérer. Après les six semaines d’audiences, le verdict devrait donc être connu d’ici peu. Selon un expert juridique, interrogé par Geo News, Amber Heard pourrait être emprisonnée pour avoir « créé de toutes pièces des photos de blessures » lors du procès.

« Elle a fabriqué des preuves »

En effet, lors du procès, l’avocate de Johnny Depp a mis en avant qu’à chaque fait grave rapporté Amber Heard ne s’est jamais rendue chez un médecin pour faire constater ses blessures. En 2014, l’actrice dit avoir été frappée si violemment après le MET Gala qu’elle a cru « avoir le nez cassé »« Vous ne semblez pas avoir de blessure au nez sur ces photos, n’est-ce pas ? », a alors demandé Camille Vasquez en montrant des images prises le lendemain à un dîner. « Je porte du maquillage », a répondu Amber Heard.

publicités

L’ex-femme de Johnny Depp a aussi reconnu ne pas avoir versé l’intégralité des 7 millions de dollars reçus de son ex-mari après leur divorce. Somme pourtant promise à des associations. Bon nombre de mensonges avoués, sur lesquels Aaron Minc, avocat spécialisé dans la diffamation, est revenu. « Je pense qu’au fur et à mesure que cette affaire avance nous commençons à avoir de plus en plus de preuves objectives qu’elle ment sous serment. Elle a fabriqué des preuves, fabriqué des photos, fabriqué des ecchymoses », a déclaré l’expert juridique à Geo News.

Amber Heard : de futures poursuites pénales ?

Compte tenu de la quantité de témoignages à prendre en compte dans cette affaire, les jurés doivent maintenant se mettre d’accord avant de rendre leur décision. Mais pour Aaron Minc, la fabrication des preuves effectuée par Amber Heard est non seulement « très grave », mais aussi « vraiment offensante » pour le système judiciaire. « J’espère que les procureurs examineront cela de près, car, s’il existe des éléments très clairs prouvant qu’elle a falsifié les preuves, cela devrait être pris en compte », a déclaré l’expert à Geo News. Et d’ajouter : « S’il est prouvé que c’est le cas, cela pourrait potentiellement conduire à des poursuites pénales et à des peines de prison. »

Avec Agences