Quelques heures après la disparition de son père, Laurent Tapie pousse un coup de gueule en direct de CNews (vidéo)

Dimanche 4 octobre, Laurent, l’un des 4 enfants de Bernard Tapie, a poussé un coup de gueule à l’encontre des journalistes sur CNews dans l’émission « Le Grand rendez-vous ».

publicités

Après des années de combat contre le cancer, Bernard Tapie a rendu son dernier souffle ce dimanche 3 octobre 2021. C’est sa famille qui a annoncé la triste nouvelle dans un communiqué envoyé au groupe « La Provence ».  « Il est parti paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère, présents à son chevet. Il a fait part de son souhait d’être inhumé à Marseille, sa ville de coeur », ont indiqué ses proches.

Laurent Tapie pousse un coup de gueule en direct de CNews

Bernard Tapie et sa famille ont beaucoup souffert des informations erronées qui circulaient à son sujet. Raison pour laquelle Laurent, son fils, a tenu à passer un coup de gueule à l’antenne de CNews. Quelques heures après l’annonce du décès de Bernard Tapie, c’est dans l’émission Le Grand rendez-vous que Laurent Tapie s’est exprimé au sujet de son père.

publicités

Par liaison téléphonique, celui-ci a tenu à rectifier un élément sur le parcours économique de son père. Cela concerne Manufrance, une entreprise spécialisée dans la vente par correspondance que Bernard Tapie a essayé de reprendre en 1980, sans y parvenir. Son fils a tenu à rappeler qu’il avait tenté de proposer un plan de restructuration pour sauver des emplois mais que ce plan social n’avait pas été accepté.

« Je n’avais pas du tout envie de réagir mais c’est plus fort que moi quand j’entends dire des bêtises. Pendant 28 ans, les médias, vous avez dit des bêtises les unes après les autres. On a tout essayé pour les faire rectifier« , a-t-il déclaré, avant d’être coupé par un bug technique.

publicités

Laurent Tapie : « J’espère qu’enfin vous allez arrêter de débiter des conneries »

Puis, la liaison téléphonique corrigée, il a fait sa mise au point. « J’aimerais une fois pour toute maintenant qu’il est mort qu’on comprenne que les emplois qui ont été supprimés étaient des emplois perdus. Est-ce qu’un jour, vous allez comprendre ça ? Les entreprises qu’il rachetait étaient mortes. Quand il prenait une boîte et qu’il y avait 1 000 personnes, si on en enlevait 300, c’était 700 postes qui étaient sauvés. Ce n’était pas 300 qui étaient supprimés. Et il en a sauvé des milliers des emplois« , a-t-il asséné.

Et de conclure avec fermeté : « J’espère qu’enfin vous allez arrêter de débiter ces conneries après 28 ans que vous le faites. Et commencez par vérifier les faits que vous donnez à l’antenne, ça vous changera !« .

Laurent Tapie conclut en précisant ce fait, car peu de temps avant un collègue de la présentatrice, au milieu de ces hommages, n’a pas pu s’empêcher de dire ‘ah, mais il y avait également aussi le Bernard Tapie qui licenciait des gens’.

Franbuzz sur Facebook

Répondre