Retraité, il gagne 200 millions d’euros à l’EuroMillions et commence une nouvelle vie

Le joueur qui a rémporté la somme record de 200 millions d’euros à l’Euromillions est originaire du Sud de la France. Il compte faire des dons aux hôpitaux, voire créer sa propre fondation.

publicités

Une somme à faire tourner la tête. Vendredi 11 décembre, il est devenu le plus grand gagnant de l’histoire de l’Euromillions. Selon Le Parisien qui a pu le renconter, ce chanceux est retraité, ancien cadre, et il réside dans le sud de la France.

« Ma vie de tous les jours est la même. Bien entendu, j’ai de nouvelles obligations, je dois gérer beaucoup de choses. Dans les premiers temps, c’est prenant » explique-t-il indiquant avoir mis « à l’abri du besoin » ses proches, acheté une voiture à sa fille et fait quelques travaux chez lui, dans le sud du pays. Il a tout de même acquis un appartement à Paris.

publicités

Petit changement tout de même : il a acquis un appartement à Paris. Quant à la gestion de son argent, pas de soucis, il est bien entouré : « J’ai des conseillers financiers qui s’en chargent. C’est un domaine que je découvre, et je m’appuie sur les experts », a-t-il indiqué.

À noter qu’à la FDJ, il existe également un « responsable de l’accompagnement des grands gagnants » qui prend en charge ceux qui remportent plus de 500 000 euros, avec notamment des conseils sur les placements.

publicités

Là, pour ce jackpot de 200 millions d’euros, le placement sur une assurance-vie en euros permettrait d’engranger avec un taux de 1,3 % par an, soit plus de 7 000 euros par jour, ou environ 2,5 millions d’euros par an. Et avec un peu plus d’ambition et de risques, il pourrait même gagner bien plus. Cependant, il ne souhaitait pas s’engager là-dedans.

En effet, il cherche désormais à créer une fondation caritative, notamment pour les hôpitaux : « Les premières bases sont posées. Je vais mettre en œuvre ce que j’avais en tête, mais c’est un projet de longue haleine. Cela constituait une de mes motivations pour jouer. Je suis heureux que cela se concrétise », a-t-il conclu.

Franbuzz sur Facebook

Répondre