Rhône: Une fillette de 3 ans poignardée à mort, sa mère reconnaît les faits

Drame familial à Lozanne. Une petite fille de 3 ans a été tuée, ce jeudi 12 novembre, à Lozanne, dans le Rhône. Sa maman, également blessée, est en état d’urgence absolue. Une enquête est ouverte.

publicités

Estelle, une fillette âgée de 3 ans a été blessée à l’arme blanche, à son domicile de Lozanne (Rhône), a-t-on appris auprès du procureur de Villefranche-sur-Saône. Vers 6h, le père, alerté par les cris de l’enfant, s’est précipité dans sa chambre, où il a découvert la mère de la fillette, prostrée, un couteau à la main. La mère présentait également plusieurs plaies au niveau de la taille après avoir retourné l’arme contre elle.

Le père de famille s’est précipité chez des voisins, portant sa fille couverte de sang dans les bras. Alertés, les secours ne sont pas parvenus à réanimer l’enfant, qui a succombé à ses blessures, rapporte Le Progrès.

publicités

La mère a reconnu les faits avant d’être hospitalisée

Selon les informations de LyonMag, la mère, âgée de 40 ans, a été prise en charge en état d’urgence absolue. Avant d’être transportée à l’hôpital de Villefranche-sur-Saône en état d’urgence absolue, elle aurait reconnu les faits, a indiqué le procureur de Villefranche-sur-Saône à l’AFP.

Le père de famille, en état de choc, a également été hospitalisé.

publicités

La gendarmerie a bouclé un périmètre autour de la maison où s’est déroulé le drame et une cellule psychologique a été ouverte dans l’école maternelle de l’enfant, rapporte encore LyonMag.

Un meurtre sur fond de différend conjugal ?

Le père, choqué, a expliqué qu’il avait récemment demandé la séparation et la garde exclusive de sa fille, « ce qui pourrait expliquer le passage à l’acte », a estimé le procureur de Villefranche-sur-Saône, en ajoutant que la famille n’avait pas été signalée pour des difficultés particulières sur le plan éducatif.

Les gendarmes se sont rendus sur les lieux pour mener les premières investigations. La police judiciaire du Rhône est également chargée de l’affaire, précise France 3.

Les premières constatations sur le corps de la victime ont révélé deux types de plaies, tandis qu’un couteau et une paire de ciseaux ont été retrouvés sur les lieux. Une autopsie doit être réalisée vendredi.

Franbuzz sur Facebook

Répondre