Roselyne Bachelot hospitalisée des suites du Covid-19 : son état de santé s’est dégradé

La ministre de la Culture avait annoncé samedi soir, sur Twitter, avoir été testée positive au Covid-19 et placée à l’isolement une semaine. Son état de santé n’inspire aucune inquiétude pour le moment, explique son entourage.

publicités

Roselyne Bachelot, qui avait annoncé être positive au Covid-19 le 20 mars, a été hospitalisée, a annoncé mercredi son entourage. La ministre de la Culture a été placée « sous surveillance », mais son état « n’inspire pas d’inquiétude ». Lundi, la ministre du Travail Elisabeth Borne avait été hospitalisée en région parisienne.

« Son état est stable et n’inspire pas d’inquiétudes », a déclaré l’entourage de la ministre à l’AFP. « Son médecin a préconisé une surveillance accrue à l’hôpital pour les quelques jours à venir », a ajouté cette même source.

publicités

Ancienne ministre de la Santé, Roselyne Bachelot a été nommée en juillet à la tête du ministère, succédant ainsi à Franck Riester. Depuis son arrivée rue de Valois, elle a eu à gérer les retombées de la crise sanitaire sur le monde culturel, dont les musées, le cinéma et le spectacle vivant, qui sont portes closes depuis le 30 octobre.

Elisabeth Borne a quitté l’hôpital

Roselyne Bachelot est la deuxième membre du gouvernement atteinte du Covid-19 à être hospitalisée en quelques jours. Lundi, c’est la ministre du Travail, Elisabeth Borne, 59 ans, qui avait été admise dans un établissement de la région parisienne. Mais cette dernière a fait savoir sur Twitter, mercredi en milieu de matinée, qu’elle avait quitté l’hôpital, « soulagée ». « Son état de santé s’est amélioré ces derniers jours », a expliqué son entourage à franceinfo. « Elle reprenait progressivement ses dossiers », précise-t-on de même source.

publicités

Par ailleurs, la ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, est cas contact d’une personne testée positive au Covid-19, a appris franceinfo mercredi. Elle continue de travailler depuis son bureau, mais à l’isolement complet.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre