Sa mère tente de le tuer à coups de couteau, un enfant de 10 ans sauvé par son père, le chat de la famille retrouvé mort empoisonné

Un enfant de 10 ans a été sauvé par son père, alors que sa mère tentait de le tuer à coups de couteau de cuisine, près de Nancy. Le petit garçon a été « blessé superficiellement au thorax et au cou » et son pronostic vital n’est pas engagé, explique le procureur. Le chat de la famille retrouvé mort empoisonné.

publicités

Un drame familial a été évité près de Nancy, dimanche 6 décembre. Une mère de famille a été interpellée dans la commune de Villers-lès-Nancy après avoir essayé de droguer son mari durant son sommeil et porté plusieurs coups de couteau à leur fils, âgé de 10 ans. Pris en charge par les pompiers puis évacué vers les urgences, le pronostic vital de l’enfant n’est pas engagé.

Tinéo, «blessé superficiellement au thorax et au cou» et dont «le pronostic vital n’était pas engagé», a été transporté aux services pédiatriques du CHRU de Nancy-Brabois, a précisé le magistrat, François Pérain, confirmant une information de l’Est Républicain.

publicités

Une mesure d’hospitalisation sous contrainte

La femme, qualifiée de dépressive par son mari et sous l’emprise d’un état alcoolique, a été conduite à l’hôpital central où son état a été jugé incompatible avec une garde à vue, a-t-il ajouté. Cette mère de famille, dont l’interpellation a «été réalisée non sans mal», fait actuellement «l’objet d’une mesure d’hospitalisation sous contrainte pour une durée indéterminée».

Dès sa sortie de l’hôpital, elle sera à nouveau placée en garde à vue.

publicités

Le chat retrouvé mort empoisonné

Selon les premiers éléments de l’enquête, les pompiers ont été alertés dimanche, vers 4h, pour porter assistance à Villiers-les-Nancy, dans la banlieue de Nancy, à un enfant de 10 ans, dont le père venait de surprendre sa compagne. Celle-ci venait de blesser leur enfant dans son lit avec un couteau de cuisine, selon le magistrat.

Aux enquêteurs, le père a expliqué que durant la nuit, environ une heure auparavant, alors qu’il dormait, sa compagne avait tenté de lui insérer une pipette dans la bouche en lui expliquant qu’il s’agissait d’un décontractant pour mettre fin à ses ronflements. Il a indiqué qu’il avait repoussé sa compagne et avait choisi d’aller dormir dans le salon.

AVEC AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre