Selon Bruno Le Maire, Emmanuel Macron pourrait faire usage du 49-3 pour la réforme des retraites

Le ministre de l’Économie a indiqué lundi 25 avril que le gouvernement ne « souhaitait pas » avoir recours au 49-3 pour faire passer la réforme des retraites, sans pour autant écarter cette possibilité.

publicités

C’est une mesure qui fait grincer les dents de nombreux Français. La réforme des retraites figure parmi les plus importants projets d’Emmanuel Macron. Le président fraîchement réélu pour un second mandat souhaite ainsi décaler l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 à l’horizon 2028, puis à 65 ans d’ici 2031.

Le ministre de l’Économie signe la première polémique post-élection présidentielle. Invité de franceinfo après la réélection d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, Bruno Le Maire n’a pas fermé la porte à un recours au fameux “49-3” pour faire passer la réforme des retraites souhaitée par le président ce lundi 25 avril.

publicités

“Je ne peux pas donner cette garantie, mais je ne le souhaite pas”, a réagi Bruno Le Maire au lendemain de l’élection, répondant à une question sur un possible recours à cet article de la Constitution qui permet le passage en force de cette réforme sur l’allongement de l’âge de départ à la retraite, l’un des chantiers du nouveau quinquennat.

“J’ai toujours dit que cette réforme devait faire l’objet -le plus possible- de discussions et de dialogue avec l’espoir de parvenir à un compromis”, a ensuite nuancé l’actuel ministre de l’Économie. Pas suffisant, au lendemain d’une élection présidentielle marquée par la défiance envers le président fraîchement réélu, qui indiquait d’ailleurs vouloir gouverner “autrement” lors de son discours de victoire sur le Champ de Mars ce dimanche.

publicités

Pour rappel, l’article 49 alinéa 3 de la Constitution peut permettre l’adoption sans vote d’une loi. Cette procédure donne ainsi la possibilité au Premier ministre (après délibération du Conseil des ministres) d’engager la responsabilité du gouvernement sur le vote d’un projet de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale, ou d’un autre projet ou une proposition de loi en débat à l’Assemblée nationale.

Bruno Le Maire est formel, il ne peut donner aucune garantie

Alors que les premières rumeurs sur son futur gouvernement viennent de tomber, à présent, Emmanuel Macron exprime qu’il va gouverner « autrement ». Ce dimanche, suite aux résultats, il a ainsi promis cinq ans de mieux… Pourtant, ce lundi 25 avril, alors qu’il était présent sur Franceinfo, Bruno Le Maire assure qu’il ne peut pas donner de garantie sur le non-usage du 49.3 en ce qui concerne l’allongement de l’âge de départ à la retraite.

Il atteste, par ailleurs, que pour l’année à venir, ils vont maintenir un dispositif sur le carburant, avec notamment une remise de 18 centimes… Mais en le faisant devenir un dispositif beaucoup plus efficace et ciblé vers les gros rouleurs. Par ailleurs, il confirme l’indexation des minimums sociaux sur l’inflation. Ainsi, le Smic net ne dépassera pas les 1.300 euros, sans aucun coup de pouce supplémentaire.

Avec Agences