Si le couvre-feu ne suffit pas, «il faudra un 3e confinement», prévient le gouvernement (vidéo)

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie a averti qu’il y aura un troisième confinement si les chiffres de l’épidémie de Covid-19 ne baissent pas malgré le couvre-feu national à 18h.

publicités

Le Premier ministre a souligné jeudi qu’un confinement serait appliqué « sans délai » en cas de « forte dégradation épidémique ». Un message relayé par Bruno Le Maire et Gabriel Attal. La circulation des variants du coronavirus inquiète tout particulièrement les autorités.

Dernière étape avant un troisième confinement ? Interrogé sur RMC, ce vendredi matin, au lendemain de l’annonce de nouvelles restrictions par Jean Castex, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a rappelé que le couvre-feu devait «permettre de limiter la circulation du virus».

publicités

Et, si cette mesure se révélait insuffisante, «il faudra passer à une étape supplémentaire» : «dans ce cas-là, il y aura confinement», a-t-il mis en garde.

Bruno Le Maire évoque la possibilité d’un couvre-feu

lors de sa conférence de presse de 18 heures, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé l’avancement du couvre-feu à 18 heures, pour tout le territoire français. Invité sur RMC, vendredi 15 janvier, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie rappelle qu’un couvre-feu est utile pour “permettre de limiter la circulation du virus”.

publicités

Toutefois, ce couvre-feu n’est pas l’ultime restriction mise à disposition du gouvernement. Si celui-ci s’avère être insuffisant, Bruno Le Maire l’affirme : “il faudra passer à une étape supplémentaire (…) dans ce cas-là, il y aura confinement” . Le ministre de l’Économie ajoute : “je ne le souhaite vraiment pas. (…) Tout le monde en a ras-le-bol, il y a une vraie lassitude”.

Des aides économiques maintenues pour les entreprises

Le ministre de l’Économie, après avoir évoqué la possibilité d’un confinement, pour endiguer la pandémie de coronavirus, si l’avancement du couvre-feu s’annonçait insuffisant, a salué le comportement des Français et leur résilience. Bruno Le Maire a tenu aussi à fustiger les personnes qui “ont tendance à voir systématiquement ce qui va mal, ce qui nous tire vers le bas” . 

Le ministre de l’Économie défend la décision du gouvernement, qui hier, n’a pas annoncé de nouveau calendrier de réouverture pour les établissements fermés. “Ce serait totalement risqué et pas honnête” , justifie Brune Le Maire. Celui-ci a d’ailleurs tenu à rassurer une nouvelle fois, les entreprises connaissant des difficultés financières à cause de la crise sanitaire, en réaffirmant : “nous maintiendrons les aides tant que nous serons obligés de maintenir des restrictions.”

Gabriel Attal: Le reconfinement reste une option sur la table

Invité sur Franceinfo vendredi 15 janvier 2021, Gabriel Attal a, de son côté, averti : « Le reconfinement reste une option sur la table si la situation devait se dégrader fortement ». Les Français sont prévenus.

La décision d’étendre le couvre-feu à 18h a été « difficile », a-t-il expliqué. « On n’a pas de hausse exponentielle de l’épidémie mais on a une préoccupation forte, avec des variants qui circulent ». C’est pourquoi « le reconfinement reste une option sur la table », a-t-il également souligné.

Franbuzz sur Facebook

Répondre