Tolérance zéro – Cet automobiliste Parisien coincé dans les bouchons se fait verbaliser pour non respect du couvre-feu

Les contrôles du couvre-feu, menées dimanche 31 janvier 2021 à 18 heures par la police en Île-de-France, ont suscité la polémique sur la sévérité appliquée en plein bouchons.

publicités

Tolérance zéro : c’est la politique appliquée dimanche 31 janvier 2021 dès 18 heures par les forces de police et de gendarmerie chargées de contrôler le respect du couvre-feu. Des contrôles ont été menés sur le périphérique à Paris et sur l’A13 dans les Yvelines.

Sur ce deuxième point de contrôle, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était présent. Il a indiqué avoir donné pour consigne aux préfets « d’augmenter les contrôles ».

publicités

À cause de ces embouteillages, nombreux sont les automobilistes qui n’ont pas pu être chez eux avant le couvre-feu… Et la police n’a pas hésité à les verbaliser ! Cet homme a été verbalisé par des policiers alors qu’il était bloqué depuis 45 minutes dans les embouteillages :

Des opérations de contrôle qui suscitent la polémique depuis dimanche soir, à la suite de notre reportage sur le point de contrôle de la Porte d’Orléans, dans un trafic saturé par la présence d’automobilistes tentant de rentrer chez eux pour l’heure légale. Tous ceux qui ont été contrôlés sans motif de sortie valable ont été verbalisés, avons-nous constaté.

publicités

« Les Français doivent savoir qu’après 18 heures, ils ont beaucoup de chance de se faire contrôler et donc verbaliser. Pouvoir contrôler ces attestations, c’est vraiment une priorité donnée aux préfets, aux gendarmes et aux policiers », a déclaré Gérald Darmanin qui se trouvait dans les Yvelines ce soir-là.

Les images des files de voiture et des contrôles de police scandalisent sur les réseaux sociaux.

« La police française qui verbalise les automobilistes coincés dans les bouchons : voilà un bon résumé de la stratégie sanitaire gouvernementale’ écrit Guillaume D. D’autres internautes expriment leur mécontentement :

Certains déclarent même que c’est ces contrôles qui ont justement ralenti le trafic. « Je plains les policiers qui ont dû faire cette action absurde qui a créé des bouchons, donc mis des gens en retard…et bim, amende ! » a réagi David Guiraud, porte-parole jeunesse de La France insoumise. « Manque de discernement de la part des forces de police car, en faisant les opérations de contrôle, elles contribuent à ralentir le trafic », a dénoncé Emmanuel Grégoire, premier adjoint socialiste à la mairie de Paris.

Sources: actu.frfoozine.com

Franbuzz sur Facebook

Répondre