Un adolescent de 17 ans se jette sous un train juste devant ses camarades de classe

Un drame horrible et traumatisant. Un adolescent de 17 ans s’est jeté sous les roues d’un train, vendredi après les cours à La Verpillière (Isère), alors qu’il se trouvait avec ses camarades de classe.

publicités

L’adolescent de 17 ans se trouvait sur le quai de la gare, il était assis sur un banc avec des camarades. Tous venaient de quitter le lycée. Ce vendredi 10 septembre, la journée de cours venait de s’achever quand soudainement, le jeune homme s’est levé et a rejoint les rails alors que le TER de la ligne Lyon-Chambéry arrivait.

Le train, qui ne devait pas marquer d’arrêt dans cette gare de La Verpillère, en Isère, a percuté le garçon et l’a tué sur le coup, rapporte Le Dauphiné Libéré. Une cellule psychologique a été mise en place pour aider les témoins de l’accident.

publicités

Suivi psychologiquement

Le jeune homme scolarisé au lycée Sainte-Marie Lyon, juste à côté de la gare, se serait suicidé alors que deux ou trois de ses camarades se trouvaient près de lui, vers 17H15 à la sortie des cours. Il était « apparemment dépressif et suivi psychologiquement » souligne l’élu. Une cellule psychologique se met en place au sein de l’établissement scolaire.

Une enquête est ouverte et des auditions sont en cours pour tenter d’en savoir plus sur ce garçon et sur ce qu’il s’est passé.

publicités

« Ce soir, toutes nos pensées vont à la famille et à tous ses amis du collège Sainte-Marie de La Verpillière. Pour ce jeune de 17 ans qui a laissé sa vie au passage à niveau… », a écrit le maire de la commune Patrick Margier, sur Facebook.

La circulation toujours perturbée

Pendant l’intervention des pompiers et des gendarmes, le trafic reste très perturbé ce vendredi soir et l’accès au secteur de la gare très difficile.  La circulation des trains est totalement interrompue entre Lyon et Saint-André-le-Gaz. La départementale qui mène vers la gare est déviée. 

Toutes les lignes Ruban de la Communauté d’Agglomération Portes de l’Isère qui desservent ce secteur ne circulent pas normalement. L’arrêt La Verpillière Gare n’est plus assuré, les lignes B et les services Flixbus « enregistrent d’importants retards pour une durée indéterminée » détaille le service dans un communiqué. La ligne H ne circule plus jusqu’à la fin du service.

Avoir des idées suicidaires n’est pas anodin. Des professionnels sont à votre disposition dans les centres médico-psychologiques, aux urgences des hôpitaux. On peut appeler son médecin, un psychologue ou un psychiatre, composer le 15 ou de contacter une ligne d’écoute comme Suicide écoute (01 45 39 40 00) ou SOS amitié (03 21 71 01 71).

Franbuzz sur Facebook

Répondre