Un automobiliste tabassé et sa voiture incendiée après un refus de priorité

Une enquête a été ouverte afin de corroborer, ou non, les dires de la victime agressée en plein nuit. Après un refus de priorité, elle aurait été poursuivie puis agressée par un homme qui a pris la fuite. Il serait en cours d’identification.

publicités

Les gendarmes de Franois, à côté de Besançon dans le Doubs, ont été prévenus vers 4 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche. L’homme d’une trentaine d’années a expliqué avoir été passé à tabac après un refus de priorité. Ses agresseurs auraient ensuite incendié sa voiture.

Selon sa version, il a été victime d’un passage à tabac sur le bord d’une route de Franois (Doubs), près de Besançon. L’altercation aurait eu lieu après un refus de priorité au niveau d’un rond-point : les occupants d’un véhicule s’en seraient pris à lui, relate L’Est Républicain ce lundi.

publicités

Plusieurs coups de poing

La conductrice décide alors de s’arrêter sur le parking de covoiturage de Custines. C’est à cet endroit que l’homme sort de son véhicule et lui assène plusieurs coups de poing au visage, selon les éléments communiqués par le Procureur de la République de Nancy.

Une amie qui suivait la voiture de la victime s’interpose mais est repoussée et tombe au sol. L’auteur aurait ensuite pris la fuite en voiture. Il serait en cours d’identification.

publicités

Il parvient à fuir

Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Ce lundi 15 mars, en fin de matinée, les agresseurs présumés n’avaient pas été retrouvés. Ces derniers auraient suivi la victime, lui auraient fait des appels de phare avant de se mettre à sa hauteur. Ils auraient frappé le trentenaire à coups de poing et de pied, racontent nos confrères.

Ce dernier aurait réussi à fuir tandis que les suspects auraient incendié sa voiture. Quand les pompiers sont arrivés sur place, elle était toujours en flammes.

Franbuzz sur Facebook

Répondre