Un bébé de 28 mois décède en Vendée pendant la panne des numéros d’urgence, une enquête est ouverte

Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué jeudi que le dysfonctionnement, ayant entraîné la panne des numéros d’urgence, pourrait avoir causé la mort de «trois ou quatre personnes».

publicités

Une enquête administrative a par ailleurs été ouverte à la suite du décès d’un enfant de 28 mois, en Vendée, lors de la panne des numéros d’urgence. La maman aurait tenté « pendant une heure de joindre sans succès le 18 puis le 15 » jeudi matin.

Une famille en deuil. Le décès d’un bébé de 28 mois a été constaté jeudi en Vendée après la panne des numéros d’urgence qui a entravé massivement l’accès aux secours. « Le décès d’un jeune enfant d’un an et demi a été constaté et déploré ce matin», a indiqué le préfet Benoît Brocard lors d’une conférence de presse, évoquant avec dépit un « drame ».

publicités

En marge d’un point presse sur la situation sanitaire, en fin de journée, l’Agence régionale de santé avait annoncé l’ouverture d’une enquête, en lien avec la préfecture, après qu’un bébé a perdu la vie, sur la commune de Chavagnes-en-Paillers.  « Il apparaît qu’il y a un doute quant aux conséquences que ce dysfonctionnement aurait pu avoir dans le délai d’appel. C’est ce doute légitime qui nous conduit à demander une enquête administrative », a indiqué le préfet.

Une heure sans parvenir à joindre les secours

Selon le directeur de l’ARS des Pays-de-la-Loire, Jean-Jacques Coiplet, un premier appel a été reçu par le Samu à 8h21. La maman aurait tenté auparavant « pendant une heure de joindre sans succès le 18 puis le 15 ». L’appel a pu être établi grâce au numéro de substitution à dix chiffres, a-t-il précisé.

publicités

A 8h22, les pompiers de la commune et le Smur de La Roche sur Yon sont partis tandis qu’un régulateur médical donnait des conseils à la maman pour les premiers soins de l’enfant, en arrêt cardiaque. Le Smur pédiatrique de Nantes est parti à son tour à 8h46. Le décès de l’enfant a été constaté par le Smur pédiatrique à 9h25 au domicile familial, a indiqué Jean-Jacques Coiplet.

Un homme décédé dans le Morbihan

Mercredi, un homme de 63 ans souffrant d’une maladie cardiovasculaire est décédé dans le Morbihan, faute d’avoir « pu joindre les services de secours à temps », avait fait savoir Gérald Darmanin ce jeudi matin.

« D’après les premiers éléments communiqués par la famille, cette personne avait été conduite par un proche au centre hospitalier, au vu des difficultés techniques rencontrées pour appeler les services de secours », a ajouté la préfecture du Morbihan, qui précise qu’une enquête administrative a là aussi été ouverte. Au moins deux autres accidents ont été recensés.

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre