Un chien du Raid poignardé par un forcené lors d’une intervention dans les Yvelines

Le chien des policiers du RAID a été poignardé jeudi 14 janvier au soir, lors d’un assaut mené dans un appartement de Poissy, par un individu armé de couteaux.

publicités

Les policiers du RAID ont interpellé un homme de 30 ans qui s’était retranché chez lui avec deux couteaux, à Poissy (Yvelines) ce jeudi soir. Il a tenté de poignarder un policier et a donné des coups de couteau au chien du RAID qui est grièvement blessé.

Les négociations  échouent

Vers 19 h ce jeudi, la police a reçu un appel signalant qu’un homme s’était retranché dans un appartement au sixième étage d’un immeuble à Poissy, armé de deux couteaux. Trois équipes de police ont alors été envoyées sur place. Cependant, à 19 h  35, après que les négociations ont échoué, l’homme a tenté de poignarder un agent qui tentait de le raisonner.

publicités

Dans l’appartement se trouvait également une autre personne qui n’osait pas bouger. Et voyant la gravité de la situation monter d’un cran, à 20 heures, la décision a été prise d’envoyer les policiers du RAID, relate 78 Actu.

«Il est ensuite apparu qu’au moins une autre personne se trouvait dans l’appartement, apparemment réfugiée dans une pièce. La notion de gravité est montée d’un cran», précise une source citée par le média.

publicités

Le chien entre la vie et la mort

L’assaut a donc été donné. Le Raid a défoncé la porte et a envoyé une grenade incapacitante, suivie de près par un chien d’assaut.

L’assaut a donc été donné à 21 h 45. « Il s’agissait de faire vite car plus personne ne savait ce qui se passait à l’intérieur », selon la même source citée par le site d’actualité. Après avoir défoncé la porte, les agents du RAID ont envoyé une grenade incapacitante puis Jakadi, leur chien d’assaut. Mais l’animal a été blessé par un couteau.

Très grièvement blessé, le chien a été emmené aux urgences vétérinaires de Vélizy-Villacoublay entre la vie et la mort. Il est désormais hors de danger.

« Les jours de « Jakadi » ne sont plus en danger », a rassuré le maire de Poissy, Karl Olive. « Immense merci au RAID ce soir pour son intervention sur un forcené avec arme blanche défavorablement connu des services de police », avait-il écrit sur Twitter peu après la fin de l’intervention.

À l’heure actuelle, on ignore les motifs qui ont poussé cet homme à se retrancher armé. Âgé de 30 ans, il venait tout juste de sortir de prison pour des faits criminels. De son côté, l’otage a été extrait des lieux par la fenêtre pendant l’intervention. Il s’en est sorti sain et sauf.

Franbuzz sur Facebook

Répondre