Un cluster de touristes Britanniques positifs au variant anglais a été détecté en Haute-Savoie

Le séquençage réalisé par l’ARS a montré que le groupe de 26 jeunes britanniques, dont 20 avaient été testés positifs à la Covid-19 le 21 janvier dernier, était atteint du variant britannique.

publicités

Le variant anglais de la Covid-19 a bien été identifié parmi 20 touristes britanniques testés positifs au coronavirus le 21 janvier à Vallorcine en Haute-Savoie où ils séjournaient, a confirmé vendredi 5 février l’Agence régionale de santé.

«Un échantillonnage de trois prélèvements a été effectué pour séquençage, les résultats ont révélé qu’il s’agissait du variant anglais», a indiqué une porte-parole de l’ARS, confirmant une information du Dauphiné Libéré. «On peut considérer que le groupe a été impacté par le variant britannique», a-t-elle ajouté.

publicités

Ces personnes contaminées font partie d’un groupe de 26 Britanniques qui avaient été confinés le 19 janvier dans une résidence de tourisme de Vallorcine, près de Chamonix, après l’apparition de premiers symptômes de la maladie. Le groupe avait pourtant été testé négatif à son arrivée dans l’Hexagone, selon la préfecture du département. Les touristes ont pu repartir depuis.

Reste donc que le groupe de Britannique a pu infecter d’autres personnes avant leur arrivée à Vallorcine. L’ARS a tenté d’identifier le plus de cas contacts possible. Mais le traçage n’était pas simple, puisque le groupe avait fréquenté plusieurs moyens de transport pour gagner la vallée de Chamonix : l’Eurostar, puis un train Lille-Lyon et enfin des taxis jusqu’à Vallorcine.

publicités
La résidence n’était occupée par aucun autre client que les Britanniques.  Photo Le DL /S.L.

Une preuve de plus que le variant anglais hautement contagieux circule sur le territoire français et qui invite à redoubler de prudence alors que débutent les vacances d’hiver.

Selon les données de Santé publique France publiées jeudi, plus de 23.000 nouveaux cas de contaminations ont été enregistrés en 24 heures en France, où la pression hospitalière reste élevée sur fond de progression de variants plus contagieux. Jusqu’à aujourd’hui, 1,766 million de personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin et 189.000 un rappel, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

Franbuzz sur Facebook

Répondre