Un éléphant de 31 ans reconnaît le vétérinaire qui l’a sauvé de la mort il y a 12 ans

Dans un moment réconfortant filmé par une caméra, un éléphant de 31 ans, nommé Plai Thang, a tendu sa trompe pour toucher la main d’un vétérinaire qui l’avait soigné 12 ans plus tôt.

publicités

En mars 2021, le Dr Pattarapol Maneeon se promenait dans la nature en Thaïlande lorsqu’il a entendu le cri d’un éléphant. « Je me souviens très clairement du son », a dit le Dr Maneeon au Daily Mail« Le cri de Plai Thang est très unique. »

image: Dr Pattarapol Maneeon

Lorsque le médecin émerveillé a fait signe, l’éléphant s’est approché avec sa trompe pour le saluer. On pense que ces retrouvailles inattendues sont la première fois en plus de dix ans que l’éléphant entre en contact avec un humain. Le Dr Maneeon est certain que l’éléphant l’a reconnu.

publicités

« Cet éléphant sauvage est très intelligent », a-t-il écrit dans un message sur Facebook. « Nous nous souvenons l’un de l’autre. »

Ils se sont rencontrés pour la première fois en 2009, lorsque Plai Thang a été trouvé « au seuil de la mort », dans les bois de Rayong, dans l’est de la Thaïlande. L’éléphant souffrait d’une trypanosomiase sévère, ou maladie du sommeil, qui est une affection parasitaire.

publicités

À l’époque, l’éléphant souffrait d’une multitude de problèmes de santé. Il souffrait de la fièvre, d’anémie, d’inflammation des yeux, de gonflement sur sa tête, à l’estomac et au cou ainsi que de raideur aux pattes et au dos.

image: Dr Pattarapol Maneeon

« Plai Thang était très agressif lors de notre première rencontre. Son corps était faible et il ne pouvait pas se battre contre d’autres éléphants. Il a fallu beaucoup de temps pour qu’il guérisse, mais nous nous sommes rendu compte qu’il était très intelligent et qu’il prenait soin de lui-même », a dit le vétérinaire.

Plai Thang a ensuite été transporté sur le territoire de l’Organisation de l’industrie forestière, dans la province de Lampang, pour être soigné par le personnel du département des parcs nationaux, de la faune et de la flore. Après avoir été soigné pendant plusieurs mois, Plai Thang a été relâché dans la nature.

image: Dr Pattarapol Maneeon

Douze ans plus tard, le Dr Maneeon est reconnaissant d’avoir eu la chance de retrouver cet éléphant. Il dit que ce sont les moments comme celui-ci qui sont les plus gratifiants dans son travail.

« C’était un moment très spécial », a-t-il dit. « J’espère que cela encouragera tout le monde à apprécier le travail que les gens font avec les éléphants. »

Source: The Epoch Times FR

Franbuzz sur Facebook

Répondre