Un enfant détruit plus de 1200 euros de maquillage chez Sephora : les employés s’en prennent à leur mère « distraite ».

Attention ! Les images qui vont suivre risquent de heurter la sensibilité des « make-up addicts ». Alors que la maquilleuse professionnelle Brittney Nelson se promenait dans les rayons de Sephora [la chaîne de magasins de vente de parfums et de produits cosmétiques française] à Augusta en Géorgie, elle a eu une vision d’horreur.

publicités

Les petits ne sont pas à blâmer, être curieux est normal, pour eux tout est découverte, leur désir d’explorer et de toucher est donc compréhensible. La liberté, cependant, dépend du contexte dans lequel on se trouve et c’est là qu’entre en jeu le rôle de l’éducation des enfants.

image: Wikimedia

Brittney Nelson, mère et maquilleuse à Augusta en Géorgie et sa petite fille ont clairement vécu ce qui peut arriver quand on n’arrive pas à exercer un contrôle adéquat sur sa progéniture, cela s’est révélé lorsqu’elles sont allées dans une chaîne de magasins Sephora dans leur région de résidence.

publicités

Ce jour-là, elle n’était pas là en tant que maquilleuse professionnelle, mais en tant que simple cliente, en compagnie de sa fille, âgée de quelques années à peine. En marchant dans les allées, elle remarqua une femme qui sortait en courant du magasin avec son enfant, quelques instants après être entrée à son tour.

image: Facebook / Brittney Nelson

Au début, elle n’a pas compris ce qui se passait, mais quelques mètres plus tard, elle s’est retrouvée devant une scène qui l’a laissée bouche bée. Tout un panel de fards à paupières avait été littéralement chamboulé, avec des produits cosmétiques en poudre éparpillés partout, détruits et désormais bons à jeter. En reliant cette image à celle de la dame en fuite, Brittney s’est rendu compte que l’auteur du délit devait être le petit, attiré par la présentation du produit, qui a probablement pensé qu’il avait à sa disposition des couleurs pour jouer et qu’il pouvait pétrir de ses mains.

publicités

Connaissant la valeur des produits et calculant qu’il devait y avoir près d’une centaine d’objets au sol, les dégâts pourraient s’élever à plus de 1200 euros selon Brittney, un chiffre très important si l’on considère qu’un seul enfant a causé cette catastrophe.

« 1300 $ d’ombres à paupières Make Up For Ever détruites chez Sephora ce soir à cause d’un petit enfant. Je suis sûre qu’il/elle pensait que c’était simplement de la peinture », écrit-elle sur Facebook.

Les magasins Sephora sont réputés pour leur indulgence envers leurs clients, d’ailleurs la possibilité de tester les produits est une coutume qui y est encouragée en devenant sa marque de fabrique. Mais il y a une limite à tout, et cette limite est faite de civilisation et de respect. Brittney a pensé à prendre une photo de ce qui s’était passé en l’affichant sur les réseaux sociaux, accompagnée d’un court article pour raconter l’histoire. En peu de temps, l’histoire est devenue virale et a reçu de nombreux commentaires d’autres parents qui ont stigmatisé le comportement de la mystérieuse mère, la jugeant plutôt distraite et irresponsable.

Face aux clients paniqués, le personnel de l’enseigne n’aurait pas perdu de temps : « En un rien de temps, ils ont sorti un chariot et ont emporté l’étalage, puis ils ont nettoyé le reste ainsi que le sol», explique-t-elle au magazine Insider.

image: Stephen Carlile/Flickr

Il ne s’agit pas d’un simple commérage ou d’une critique à l’égard de cette femme, mais plutôt d’un rappel aux autres parents. Brittney doit souvent emmener sa fille avec elle alors qu’elle achète de nouveaux produits cosmétiques pour son travail, mais les règles sont claires : « regarde mais ne touche pas », comme mentionné au début.

Bref, tout est question de bonnes manières et d’un peu de discipline !

Franbuzz sur Facebook

Répondre