Un enfant ramené chez lui par un policier en raison d’un impayé de 800 euros à la cantine

Un élève a été reconduit à son domicile de Saint-Médard-de-Guizières (Gironde), près de Libourne, par un policier municipal, parce que sa mère n’avait pas réglé plusieurs factures de cantine. Cette dernière dénonce la méthode.

publicités

C’est une histoire qui secoue le petit village de Saint-Médard-de-Guizières en Gironde. Jeudi dernier, un enfant de 7 ans a été ramené chez lui par un policier municipal le midi en raison de factures de cantine impayées.

Au moment où ses camarades partaient en direction de la cantine pour déjeuner, un policier municipal a ramené l’enfant chez lui. Selon la mairie, la mère de famille doit près de 800 euros à la municipalité, ce qui représente entre 350 et 400 repas depuis 2019.

publicités

Si cette dernière ne semble pas contester cela, elle dénonce la forme de cette intervention auprès de Sud Ouest. Elle affirme qu’elle avait prévu de régulariser sa situation dans le courant du mois et avance des problèmes d’organisation pour récupérer son enfant le midi.

De son côté, la mairie explique qu’elle a pris cette décision en dernier recours après avoir déjà reçu la mère de famille et lui avoir envoyé encore un courrier récemment pour payer sa dette. La commune compte 16.000 euros de factures impayées entre la cantine et le périscolaire.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre