Un enfant sourd-muet âgé de 10 ans coincé dans un puits depuis 4 jours (vidéo)

Un jeune garçon sourd-muet a chuté dans un puits de 24 mètres de profondeur dans l’État indien de Chhattisgarh. Les secouristes ont pu lui faire parvenir de la nourriture et de l’air frais.

publicités

Des secouristes indiens se démenaient mardi pour tenter de sauver un garçon sourd-muet, âgé de dix ans, coincé dans un puits depuis quatre jours. L’enfant nommé Rahul Sahu est tombé vendredi, dans un puits, très étroit, de 24 mètres de profondeur, alors qu’il jouait dans l’arrière-cour de sa maison, dans l’État central de Chhattisgarh.

Des engins de terrassement et des grues aidaient à forer un tunnel à côté du puits, avec l’aide de militaires et de membres de l’agence indienne d’intervention en cas de catastrophe. L’enfant «réagissait bien» aux sauveteurs qui surveillent son état et ses mouvements par caméra, a déclaré par téléphone à l’AFP Vijay Agrawal, chef de la police du district de Janjgir, sur les lieux. «Comme le garçon ne peut ni parler ni entendre, nous avons un plus grand défi à relever», a-t-il ajouté.

publicités

L’enfant a pu manger

Un tuyau d’oxygène alimente Rahul Sahu en air frais, mais un porte-parole du gouvernement a précisé que le forage du tunnel avait été ralenti par la présence de rochers très durs. Le ministre en chef du Chhattisgarh, Bhupesh Baghel, a dit avoir bon espoir de voir l’enfant sortir vivant du puits, indiquant sur Twitter, que le garçon avait mangé une banane que les sauveteurs avaient pu lui faire parvenir.

Les puits dans les villages agricoles indiens sont fréquemment des lieux d’accidents mortels impliquant de jeunes enfants. En 2019, dans l’État du Pendjab, dans le nord du pays, un enfant de deux ans avait péri dans un puits, après quatre jours de tentatives infructueuses pour le sauver. La même année, un enfant d’un an et demi avait en revanche pu être secouru dans l’État voisin de l’Haryana, après être resté piégé deux jours durant.

Un accident similaire en 2019

Le ministre en chef du Chhattisgarh, Bhupesh Baghel, a dit avoir bon espoir de voir l’enfant sortir vivant du puits, indiquant sur Twitter, que le garçon avait mangé une banane que les sauveteurs avaient pu lui faire parvenir.

Les puits dans les villages agricoles indiens sont fréquemment des lieux d’accidents mortels impliquant de jeunes enfants. En 2019, dans l’État du Pendjab, dans le nord du pays, un enfant de deux ans avait péri dans un puits après quatre jours de tentatives infructueuses pour le sauver.

La même année, un enfant d’un an et demi avait en revanche pu être secouru dans l’État voisin de l’Haryana après être resté piégé deux jours durant.

Avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre