Un policier tué lors d’une intervention au Mans, percuté par une voiture qui tentait de prendre la fuite

Un policier a été tué ce jeudi 6 août 2020 au Mans, peu avant 4 heures, pendant une intervention. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a été percuté alors qu’un conducteur ivre tentait de fuir. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu au Mans ce matin.

publicités

Un policier a été tué ce jeudi 6 août 2020 au Mans, peu avant 4 heures, pendant une intervention. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a été percuté alors qu’un conducteur ivre tentait de fuir. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu au Mans ce matin.

Gérald Darmanin au Mans ce jeudi matin

Le policier était en train de retirer la clef de contact du véhicule quand le conducteur a accéléré et l’a traîné sur plusieurs mètres avant de percuter un mur, précise FranceInfo. Le brigadier est mort sur place. Le conducteur a été interpellé.

publicités

Selon nos confrères de France Info, le policier a tenté de retirer la clé du contact : le conducteur a enclenché la marche avant, accéléré et traîné le brigadier qui a percuté un mur. L’homme est mort sur place, le conducteur interpellé dans la foulée.

Eric M. exerçait comme brigadier au Mans depuis deux ans. Il était âgé de 43 ans et père de trois filles.

publicités

Le conducteur interpellé

Le conducteur, un homme de 26 ans, a été interpellé et placé en garde à vue pour « violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l’Autorité Publique », annonce le procureur de la République du Mans. « L’automobiliste en cause a déjà fait l’objet de deux condamnations, dont une pour des faits de conduite sous l’empire d’un état alcoolique et refus d’obtempérer à une sommation de s’arrêter, commis en 2015, et la seconde pour outrage et rebellion, commis en 2018 », précise le parquet.

L’automobiliste a été placé en garde à vue. Le parquet explique que des « analyses sont en cours afin de déterminer s’il présentait un taux d’alcoolémie ou d’autres toxines au moment des faits« .

Franbuzz sur Facebook

Répondre